Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

Moyen-orient

Quatre soldats israéliens blessés lors d'une incursion au Liban, selon Beyrouth

© AFP

Vidéo par Selim EL MEDDEB

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2013

Quatre soldats israéliens ont été blessés dans une explosion, dans la nuit de mardi à mercredi, lors d'une incursion à l'intérieur du territoire libanais, affirme l'armée libanaise. Les militaires ont vraisemblablement sauté sur des mines.

Quatre soldats israéliens ont été blessés par une explosion lors d'une incursion de 400 mètres à l'intérieur du territoire libanais dans la nuit de mardi à mercredi, a affirmé l'armée libanaise.

Un porte-parole de l'armée israélienne avait indiqué plus tôt que quatre soldats israéliens avaient été blessés par une explosion dans la nuit dans le secteur de la frontière libanaise, sans préciser de quel côté de la ligne ils se trouvaient.

"Une patrouille d'infanterie de l'ennemi israélien a pénétré mercredi à 00H24 locales (mardi 21H24 GMT) de 400 m à l'intérieur du Liban dans la région de Labouné. Une explosion s'est produite et des soldats (israéliens) ont été blessés car du sang a été retrouvé sur place. Une commission militaire a ouvert une enquête en coordination avec la Finul" (Force intérimaire des Nations unies au Liban), a précisé l'armée dans un communiqué.

L'explosion est vraisemblablement due à des mines, la région ayant notamment été le théâtre d'un conflit entre Israël et le mouvement chiite libanais Hezbollah.

Selon le porte-parole de l'armée israélienne, les quatre soldats étaient engagés dans des "activités nocturnes dans le secteur de la frontière libanaise lorsqu'une explosion s'est produite".

Interrogé par l'AFP, le porte-parole n'a pas été en mesure de préciser l'origine de cette explosion ni si elle s'était produite en territoire israélien. Les soldats ont été transportés dans un hôpital, selon lui.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a pour sa part évoqué cet incident lors d'une visite dans le sud d'Israël en s'abstenant de donner des détails.

"Nos soldats nous défendent et défendent nos frontières, c'est ce qui s'est passé cette nuit et nous continuerons à agir avec responsabilité pour défendre les frontières d'Israël", a affirmé M. Netanyahu.

"Nous continuerons à travailler afin d'assurer la protection de notre pays", a ajouté M. Netanyahu dont les propos ont été diffusés par la radio militaire.

La radio publique israélienne a pour sa part précisé que les quatre soldats faisaient partie d'une unité d'élite et qu'après l'explosion, l'armée a déployé d'importants renforts à la frontière.

Le sud du Liban est contrôlé par le Hezbollah, allié de l'Iran qui est considéré comme l'ennemi numéro un d'Israël au Liban. L'Etat hébreu avait mené une guerre contre ce puissant mouvement durant l'été 2006. Depuis, un calme quasi total règne à la frontière.

Mais les responsables militaires et politiques israéliens affirment qu'une nouvelle guerre au Liban contre le Hezbollah, qui disposerait de plusieurs dizaines de milliers de roquettes et de missiles dissimulés au sud du Liban, n'est qu'une question de temps.

Depuis le début de l'année, l'aviation israélienne s'est vu attribuer quatre raids aériens en Syrie dont certains ont visé des convois d'armes destinées au Hezbollah

AFP

Première publication : 07/08/2013

  • ISRAËL

    Une aide publique pour vingt colonies israéliennes supplémentaires

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Abbas exclut la présence d'Israéliens dans un futur État palestinien

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Israël-Palestine : après trois ans de gel, les pourparlers reprennent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)