Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Syrie : Alep, ville martyre, symbole d'une guerre sans fin (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Syrie : Alep, ville martyre, symbole d'une guerre sans fin (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'interminable chaos irakien"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les yeux d'la tête" : les rois de la fête sortent un nouvel album

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Faut-il céder à la rue ?"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, victime collatérale du conflit entre l’Arabie Saoudite et le Hezbollah

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Finlande : un modèle social et migratoire ébranlé (partie 1)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Finlande : un modèle social et migratoire ébranlé (partie 2)

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

"Fusacs" : le grand Monopoly des fusions-acquisitions

En savoir plus

Moyen-orient

Israël : réouverture de l'aéroport d'Eilat après une brève fermeture

© AFP | Eilat, station balnéaire réputée au bord de la mer Rouge.

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/08/2013

L'aéroport d'Eilat, cité balnéaire située au bord de la mer Rouge, a été brièvement fermé en raison de "la situation sécuritaire" dans le Sinaï égyptien avant de rouvrir deux heures plus tard.

L'armée israélienne a annoncé jeudi la réouverture de l'aéroport d'Eilat, proche du Sinaï égyptien, deux heures après avoir ordonné sa fermeture exceptionnelle en invoquant des raisons de sécurité.
 

La décision de rouvrir l'aéroport a été prise après une évaluation de la situation sur le terrain, a indiqué la radio israélienne, sans fournir davantage de précisions.
 
Une porte-parole de l'aéroport avait auparavant annoncé sa fermeture sine die. "Au vu de la situation sécuritaire, l'armée israélienne a donné pour instructions à l'aéroport d'Eilat d'annuler tous les départs et toutes les arrivées", avait-elle dit.
 
L'aéroport accueille notamment les touristes se rendant dans la station balnéaire d'Eilat, sur la mer Rouge.
 
La péninsule du Sinaï est le théâtre depuis plusieurs semaines d'attaques quasi-quotidiennes de la part de rebelles islamistes contre des membres des forces armées égyptiennes.
 
L'armée israélienne a annoncé le mois dernier qu'elle renforçait ses systèmes de défense à la frontière sud dans l'éventualité d'attaques d'activistes islamistes venant du Sinaï.
 
L'armée égyptienne a de son côté indiqué mercredi avoir tué 60 rebelles dans la péninsule dans le mois qui a suivi le renversement par elle-même du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet.
 
Elle a fait état en outre de plus de 100 arrestations.
 
Selon des responsables médicaux, les attaques de rebelles dans le Sinaï ont fait une quarantaine de morts, pour la plupart des membres des forces de sécurité.    

REUTERS

Première publication : 08/08/2013

  • TERRORISME

    Une conférence téléphonique entre chefs d'Al-Qaïda interceptée par les services secrets américains

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les pro-Morsi célèbrent l'Aïd el-Fitr et tiennent tête au gouvernement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)