Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

SPORT

Mercato : Eto'o à Chelsea, Benzema à Arsenal ?

© archive

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 08/08/2013

À dix jours du début de la saison, le marché des transferts est en pleine ébullition en Angleterre. Alors que le Camerounais Samuel Eto'o pourrait quitter la Russie pour Chelsea, le Français Karim Benzema serait dans le viseur d'Arsenal.

Après avoir été sacré l’année dernière meilleur joueur du championnat de Russie, Samuel Eto’o n’est désormais plus la priorité de son club du Anzhi Makhachkala. En pleine crise financière et énervé par les piètres résultats du début de saison, le propriétaire de l’équipe, le milliardaire Suleiman Kerimov, a annoncé mercredi qu’il allait faire des économies et se séparer de certaines de ses stars.

"Nombre de nos coûteuses vedettes vont quitter Anzhi, et le budget du club va baisser de 50 -70 millions de dollars par an", a ainsi expliqué sur Twitter Konstantin Remchukov, le président délégué du club, qui pointe actuellement à la 13e place du championnat.

Les retrouvailles entre Eto’o et Mourinho ?

Recruté en 2011, le Camerounais Samuel Eto’o, qui reçoit le plus gros salaire au monde versé à un footballeur (20 millions d’euros par an), est donc prié de se chercher un nouveau club. Selon le "Guardian", le Lion indomptable pourrait trouver une voie de sortie du côté de Chelsea.

Son ancien entraîneur à l’Inter Milan, José Mourinho, avec qui il a remporté la Ligue des champions en 2010, est à la recherche d’un buteur et souhaiterait le faire venir dans la capitale anglaise. Reste à savoir si Chelsea sera capable de débourser un salaire de plus de 400 000 euros par semaine pour le joueur âgé de 32 ans.

Le club d’Arsenal est également à la recherche d’un attaquant. D'après le "Daily Star", l’entraîneur Arsène Wenger serait notamment intéressé par Karim Benzema. Après avoir échoué à recruter Gonzalo Higuain et après les difficultés dans le dossier Luis Suarez, les Gunners seraient prêts à débourser 46 millions d’euros pour s’offrir le buteur français du Real Madrid. Après avoir inscrit 87 buts en 183 rencontres en Liga, Karim Benzema, sous contrat jusqu’en 2015, serait à la recherche d’un nouveau challenge.

Bale enfin au Real ?

Le feuilleton continue également pour le Gallois Gareth Bale. Convoité par le Real Madrid, le joueur de Tottenham n'a toujours pas finalisé de contrat. Comme le rapporte le "Daily Mail", les négocations devraient aboutir dans les prochains jours pour un montant record de 120 millions d'euros.

En France, l'Argentin de l'Olympique lyonnais Lisandro a créé la surprise avec son départ pour le club Al-Gharafa Sports Club au Qatar, comme le rapporte le journal "l'Équipe". Arrivé en 2009 à l'OL en provenance du FC Porto, l'attaquant avait inscrit 11 buts en 31 rencontres de Ligue 1 la saison dernière.

Première publication : 08/08/2013

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o se raconte en bande dessinée

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o : "Messi mérite le Ballon d'Or"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Benzema convoqué par la justice à Madrid, le jour du match France-Espagne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)