Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

Moyen-orient

Six membres d'Al-Qaïda tués au Yémen après une nouvelle attaque de drone

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2013

Six membres d'Al-Qaïda sont morts dans une frappe menée par un drone, probablement américain, jeudi matin au Yémen. Mercredi, Sanaa avait annoncé avoir déjoué une série d'attaques de la nébuleuse terroriste.

Six membres d'Al-Qaïda ont été tués dans une attaque menée par un drone, probablement américain, jeudi 8 août à l'aube au Yémen, la sixième attaque du genre dans ce pays depuis fin juillet, a indiqué un responsable tribal. L'attaque a visé deux voitures circulant dans le secteur d'Al-Chabwane dans la région de Marib, à l'est de la capitale Sanaa.

Cette frappe intervient alors que les États-Unis ont lancé une alerte à des menaces d'attentats d'Al-Qaïda et fermé une vingtaine de leurs représentations au Moyen-Orient, y compris à Sanaa, et en Afrique. En outre, les autorités yéménites ont affirmé avoir mis en échec le week-end dernier un plan d'Al-Qaïda consistant à s'emparer de villes et d'installations pétrolières et à prendre en otage des étrangers.

Drones américains

Depuis le 28 juillet, les frappes de drone menées au Yémen ont fait au total 30 morts. Les États-Unis sont les seuls à disposer d'appareils de ce type dans la région. Des habitants de Sanaa ont affirmé jeudi 8 août, au premier jour de la fête musulmane de l'Aïd el-Fitr marquant la fin du mois de jeûne de ramadan, avoir vu un drone survoler la capitale dans la nuit et à l'aube.

Malgré le trafic et les célébrations dans Sanaa pour l'Aïd, d'importantes mesures de sécurité étaient toujours en place notamment des barrages routiers, selon un correspondant de l'AFP sur place. Signe d'une crainte d'attaques, le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi et d'autres hauts responsables ont participé à la prière de l'Aïd al-Fitr à la mosquée de la présidence et non dans l'une des grandes mosquées de la capitale.

Ambassades toujours ferméees

L'alerte de sécurité américaine avait entraîné la fermeture dimanche de l'ambassade des États-Unis à Sanaa et dans de nombreux autres pays, essentiellement arabes, ainsi que des missions diplomatiques occidentales dans la capitale yéménite. Les États-Unis ont également pressé tous leurs ressortissants au Yémen de "partir immédiatement" et évacué leur personnel diplomatique.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), basée au Yémen, est considérée par les États-Unis comme la branche la plus active de la nébuleuse extrémiste. Le président américain Barack Obama a estimé cette semaine que "le noyau central d'Al-Qaïda s'achemine vers une défaite" mais a appelé à prendre "au sérieux" les menaces extrémistes contre les intérêts américains.

Avec dépêches

Première publication : 08/08/2013

  • TERRORISME

    Le Yémen assure avoir déjoué une série d'attaques d'Al-Qaïda

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Les États-Unis appellent leurs ressortissants à quitter le Yémen

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Des messages d'Al-Qaïda ont motivé la fermeture des ambassades américaines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)