Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

Amériques

Attentat de Boston : deux complices de Tsarnaev inculpés d'obstruction

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/08/2013

Deux étudiants kazakhs, initialement inculpés de complot, ont vu leur chef d'accusation aggravé jeudi par un grand jury. Ils sont accusés d’avoir aidé Djokhar Tsarnaev, l'un des auteurs présumés de l'attentat de Boston, en dissimulant des preuves.

Un grand jury fédéral américain a inculpé jeudi d'obstruction à la justice deux étudiants kazakhs accusés d'avoir cherché à dissimuler des preuves dans le cadre de l'enquête sur l'attentat du marathon de Boston, a annoncé le bureau du procureur du Massachusetts.

Dias Kadyrbayev et Azamat Tazhayakov, tous deux âgés de 19 ans, étudiaient avec Djokhar Tsarnaev, l'un des deux auteurs présumés des attaques du 15 avril dernier, qui ont fait trois morts et 264 blessés.

Trois jours après les explosions, au moment où le FBI publiait des photos des suspects, Djokhar Tsarnaev avait envoyé un texto à son ami Kadyrbayev pour lui demander de se rendre dans sa chambre du campus universitaire où il résidait pour y retirer ses effets personnels. Dias Kadyrbayev et Azamat Tazhayakov avaient alors jeté dans une benne à ordures un sac à dos et un ordinateur portable appartenant au jeune Tsarnaev.

Ils risquent 20 ans de prison

Selon l'acte d'accusation initial, les deux jeunes hommes étaient inculpés uniquement de "complot", a expliqué le bureau du procureur dans un communiqué, mais le chef d'accusation a été aggravé jeudi par le grand jury en obstruction à la justice. Détenus depuis mai, ils risquent 20 ans de prison s'ils sont reconnus coupables d'obstruction, et cinq ans s'ils sont condamnées pour complot. Ils peuvent, en outre, être expulsés.

Un troisième homme, Robel Phillipos, également impliqué, a été accusé d'avoir menti aux enquêteurs et a été placé en liberté surveillée le 6 mai dernier.

Djokhar Tsarnaev, 20 ans, attend de son côté son procès dans une prison fédérale. Il a plaidé non coupable des 30 chefs d'accusation retenus contre lui, dont 19 sont passibles de la peine de mort. Son frère aîné, Tamerlan, a été tué au cours d'une fusillade avec la police, quatre jours après les attentats.

Avec dépêches

Première publication : 09/08/2013

  • TERRORISME

    "Cocottes-minute" + "sac à dos" : la recherche Google qui met la police américaine en alerte

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un policier dévoile les photos choc de l’arrestation de Djokhar Tsarnaev

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Boston : "Tsarnaev a plaidé non coupable pour éviter la peine de mort"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)