Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Amériques

À Miami, un homme abat sa femme et poste la photo du cadavre sur Facebook

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/08/2013

Un homme de 31 ans a abattu sa femme, jeudi à Miami, puis a publié la photo du cadavre sur Facebook, avec la légende "Paix à ton âme Jennifer Alfonso". Il s’est ensuite rendu à la police et a expliqué aux inspecteurs qu'il était un homme battu.

Un homme résidant dans la région de Miami, dans le sud des États-Unis, s’est rendu à la police jeudi après avoir tué sa femme et publié une photo du corps ensanglanté sur sa page Facebook.

Derek Medina, âgé de 31 ans, "s'est rendu à la police il y a quelques heures pour avouer son crime et il est actuellement interrogé", a expliqué à l'AFP un responsable de la police de Miami. La victime, Jennifer Alfonso, âgée de 26 ans, a été tuée par balle, jeudi peu après 11h30 (15h30 GMT), a précisé la police.

Il prévient ses amis sur Facebook

Sur sa propre page Facebook, Derek Medina a publié une photo du corps avachi de son épouse sur le sol d'un appartement, avec la légende "Paix à ton âme Jennifer Alfonso". Avant que l apage ne soit fermée, le cliché a été partagé 170 fois.

Peu avant la publication de la photo, l'homme prévenait ses contacts avec ce commentaire : "Je vais aller en prison ou être condamné à mort pour avoir tué ma femme, je vous aime mes amis, vous allez me manquer, prenez soin de vous, les gens de Facebook vous allez me voir aux informations".

Justifiant son acte, il a indiqué être battu par sa femme. "Je ne peux supporter un tel abus voilà pourquoi j'ai fait ce que j'ai fait. J'espère que vous me comprendrez".

Le couple avait une petite fille de 10 ans, a précisé la police.

Avec dépêches

Première publication : 09/08/2013

  • CANADA

    Python tueur au Canada : le serpent constricteur est interdit au Nouveau-Brunswick

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un ancien flic sème la terreur à Los Angeles

    En savoir plus

  • CANADA

    Le "dépeceur" de Montréal désigné personnalité médiatique 2012 au Canada

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)