Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

Amériques

Washington ordonne l'évacuation de son consulat de Lahore, au Pakistan

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/08/2013

Après avoir émis une alerte mondiale le 2 août par crainte d'attentats d'Al-Qaïda et fermé plusieurs ambassades dans le monde musulman, les États-Unis ont ordonné jeudi le départ du personnel non essentiel du consulat de Lahore, au Pakistan.

Trois jours après l'évacuation de l'ambassade des États-Unis au Yémen, le gouvernement américain a ordonné le 8 août le départ du personnel non essentiel de son consulat de Lahore, dans l'est du Pakistan, en invoquant une menace d'attentat. Il a également appelé ses ressortissants à éviter tout voyage "non essentiel" dans ce pays.

Peu après les Etats-Unis, Interpol a lancé le 3 août une alerte globale de sécurité invitant à la plus grande vigilance tous les pays membres de l'organisation de coopération policière face à la menace d'Al-Qaïda.

Interpol a décidé de lancer son alerte "après une série d'évasions de prison dans neuf pays membres, parmi lesquels l'Irak, la Libye et le Pakistan", a annoncé dans un communiqué l'organisation internationale basée à Lyon (centre-est de la France).

Interpol rappelle que le mois d'août est une date anniversaire liée à plusieurs "violentes attaques terroristes" en Inde, Russie et Indonésie.
 

"Le département d'État a ordonné ce retrait en raison de menaces spécifiques concernant le consulat américain à Lahore", lit-on dans une alerte voyageurs mise en ligne sur le site du département d'État jeudi. Le Pakistan accueille un certain nombre de groupes activistes et notamment Al-Qaïda.
 
"La présence de plusieurs groupes terroristes étrangers et locaux représente un danger potentiel pour les citoyens américains au Pakistan", ajoute le département d'État dans son communiqué.
 
Depuis le 2 août, date de l’émission d’une une alerte mondiale, les États-Unis ont fermé plusieurs ambassades dans le monde arabo-musulman, en disant redouter des attentats de la part d'Al-Qaïda.  Selon le site internet américain Daily Beast, l'alerte a été lancée après l'interception d'une conversation téléphonique entre le numéro 1 d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, et des responsables de filiales du réseau au Maghreb, en Irak, au Pakistan ou encore dans le Sinaï égyptien.
 
Lors de cette conférence, un projet d'attentats a été évoqué en des termes vagues, ainsi que le fait que des équipes étaient déjà en place pour les perpétrer, selon la publication, qui cite des responsables américains.

Avec dépêches

Première publication : 09/08/2013

  • TERRORISME

    Une conférence téléphonique entre chefs d'Al-Qaïda interceptée par les services secrets américains

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Le Yémen assure avoir déjoué une série d'attaques d'Al-Qaïda

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Les États-Unis appellent leurs ressortissants à quitter le Yémen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)