Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Afrique

Reportage à Bamako avec les bénévoles de S.O.S. démocratie

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/08/2013

Les Maliens sont appelés aux urnes dimanche pour le second tour de la présidentielle, qui opposera Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé. Notre reporter a rencontré les bénévoles de S.O.S. démocratie, une ONG qui incite les électeurs à voter.

Qui de Ibrahim Boubacar Keïta ou de Soumaïla Cissé sera appelé à présider aux destinées du Mali ? Ce dimanche 11 août, quelque 6,9 millions d’électeurs maliens seront amenés à départager les deux finalistes de l’élection présidentielle.

Roméo Langlois, grand reporter de FRANCE 24, est allé à la rencontre des bénévoles de S.O.S. démocratie, une ONG malienne qui prône des pratiques électorales plus saines et incite les Maliens à se rendre massivement aux urnes.

 

Première publication : 10/08/2013

  • ENTRETIENS EXCLUSIFS

    Présidentielle malienne : retrouvez les interviews de Cissé et IBK sur FRANCE 24

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Mali : les défis qui attendent le futur président

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Élection au Mali : la campagne pour le second tour se fait au pas de course

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)