Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Egypte : 235 morts dans l'attaque d'une mosquée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'interview de Mohammed Ben Salmane au New York Times crée la polémique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat dans le Sinaï en Egypte : au moins 235 morts dans l'attaque

En savoir plus

TECH 24

Energy Observer, le premier catamaran propulsé à l'hydrogène

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ibrahim Maalouf : "Je me sens proche du côté nomade de Dalida"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : en Syrie, avec les combattants occidentaux qui ont rejoint les YPG

En savoir plus

FOCUS

Violences sexuelles : les femmes décidées à ne plus se taire

En savoir plus

MODE

Azzedine Alaïa, disparition d'un géant

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec Trump, la fin du rêve américain pour les musulmans ?

En savoir plus

Afrique

Reportage à Bamako avec les bénévoles de S.O.S. démocratie

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/08/2013

Les Maliens sont appelés aux urnes dimanche pour le second tour de la présidentielle, qui opposera Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé. Notre reporter a rencontré les bénévoles de S.O.S. démocratie, une ONG qui incite les électeurs à voter.

Qui de Ibrahim Boubacar Keïta ou de Soumaïla Cissé sera appelé à présider aux destinées du Mali ? Ce dimanche 11 août, quelque 6,9 millions d’électeurs maliens seront amenés à départager les deux finalistes de l’élection présidentielle.

Roméo Langlois, grand reporter de FRANCE 24, est allé à la rencontre des bénévoles de S.O.S. démocratie, une ONG malienne qui prône des pratiques électorales plus saines et incite les Maliens à se rendre massivement aux urnes.

 

Première publication : 10/08/2013

  • ENTRETIENS EXCLUSIFS

    Présidentielle malienne : retrouvez les interviews de Cissé et IBK sur FRANCE 24

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Mali : les défis qui attendent le futur président

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Élection au Mali : la campagne pour le second tour se fait au pas de course

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)