Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'espoir suscité par Hillary Clinton chez les femmes aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Pourquoi l'appli Telegram utilisée par les terroristes échappe toujours à la surveillance ?

En savoir plus

Afrique

Reportage à Bamako avec les bénévoles de S.O.S. démocratie

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/08/2013

Les Maliens sont appelés aux urnes dimanche pour le second tour de la présidentielle, qui opposera Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé. Notre reporter a rencontré les bénévoles de S.O.S. démocratie, une ONG qui incite les électeurs à voter.

Qui de Ibrahim Boubacar Keïta ou de Soumaïla Cissé sera appelé à présider aux destinées du Mali ? Ce dimanche 11 août, quelque 6,9 millions d’électeurs maliens seront amenés à départager les deux finalistes de l’élection présidentielle.

Roméo Langlois, grand reporter de FRANCE 24, est allé à la rencontre des bénévoles de S.O.S. démocratie, une ONG malienne qui prône des pratiques électorales plus saines et incite les Maliens à se rendre massivement aux urnes.

 

Première publication : 10/08/2013

  • ENTRETIENS EXCLUSIFS

    Présidentielle malienne : retrouvez les interviews de Cissé et IBK sur FRANCE 24

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Mali : les défis qui attendent le futur président

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Élection au Mali : la campagne pour le second tour se fait au pas de course

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)