Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-orient

Des raids meurtriers dans le nord et l'ouest de la Syrie

© AFP

Vidéo par Selim EL MEDDEB

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2013

D'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, le régime de Bachar Al-Assad a mené samedi des raids meurtriers dans le nord, au village de Raqa, et dans l'ouest de la Syrie, près de la ville de Lattaquié où les rebelles mènent une offensive.

Plus de 30 personnes, en majorité des civils, ont péri dans des raids aériens de l'armée syrienne sur des fiefs rebelles près de la ville côtière de Lattaquié et à Raqa dans le nord du pays, selon une ONG.

Ces raids et les violents combats entre loyalistes et insurgés ensanglantent la Syrie chaque jour, alors que la Russie a annoncé vouloir, avec les Etats-Unis, organiser "dès que possible" une conférence de paix à Genève, un projet sans cesse reporté depuis mai.

Dans la province de Lattaquié, bastion de la communauté minoritaire alaouite à laquelle appartient le président Bachar al-Assad, au moins 20 personnes ont péri dans des raids aériens sur la ville rebelle de Salma, principale agglomération de Jabal al-Akrad, région montagneuse surplombant la Méditerranée.

Les raids sur Salma interviennent au troisième jour de la contre-offensive lancée par le régime pour repousser l'avancée des rebelles qui se sont emparés la semaine dernière d'une dizaine de villages alaouites situés au sud et sud-ouest de Salma et près de Qardaha, ville natale de l'ex-président défunt Hafez al-Assad, père de Bachar.

"Ces villages sont stratégiques car la plupart se situent sur des collines qui surplombent plusieurs régions de Lattaquié", selon le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.

Les raids sur Salma ont fait 20 morts --10 civils, six rebelles et quatre combattants étrangers, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui a par ailleurs fait état d'autres raids aériens sur des villages environnants.

Enfants tués Raqa

Sur un autre front, dans le nord du pays, au moins 13 civils, dont sept enfants, ont péri, et 30 ont été blessés, dans un raid aérien sur la ville de Raqa, selon l'OSDH qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de médecins sur le terrain.

"Treize civils, dont six fillettes et un garçon, âgés de 4 à 10 ans, ont péri quand un hélicoptère militaire a lancé plusieurs barils d'explosifs sur des secteurs de la ville", dominée notamment par le groupe jihadiste de l'Etat islamiste en Irak et au Levant (EIIL), a indiqué l'ONG.

"L'armée tentait de bombarder des positions de l'EIIL dans la ville mais a touché des civils".

En mars dernier, les rebelles avaient remporté leur victoire la plus importante depuis le début de la révolte en s'emparant de Raqa, chef-lieu d'une province qui échappe en majorité au régime, à l'exception de quelques positions militaires.

Depuis, la ville de Raqa est dominée notamment par l'EIIL. Mais selon l'OSDH, plusieurs manifestants sortent régulièrement pour dénoncer les exactions de ce groupe affilié à Al-Qaïda qui observe une pratique extrême de l'islam et qui détient des centaines de militants dans la ville.

C'est là aussi que le jésuite critique du régime de Bachar al-Assad, le père Paolo Dall'Oglio, est porté disparu début août. Selon l'OSDH, il se serait rendu à Raqa pour rencontrer des dirigeants de l'EIIL afin de négocier la libération de personnes kidnappées.

Dans la région de Raqa, des combats se déroulent également depuis un mois entre l'EIIL et des milices kurdes, qui aspirent à une autonomie dans le nord-est.

Samedi, le dirigeant de la région autonome du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, a menacé d'intervenir dans le conflit syrien pour protéger la vie des kurdes syriens.

Et dans l'est du pays, les jihadistes du Front Al-Nosra se sont emparés du siège du parti Baas au pouvoir dans la ville de Deir Ezzor.

Selon l'ONU, plus de 100.000 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début, en mars 2011, d'une révolte contre le régime, qui s'est par la suite transformée en guerre civile où les combattants radicaux ont gagné en influence.

A l'issue d'une rencontre avec son homologue américain John Kerry, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a annoncé vendredi que des diplomates de Moscou, qui soutient M. Assad, et de Washington, qui veut son départ, se verraient à la fin du mois d'août pour discuter de l'organisation d'une conférence de paix sur la Syrie.

AFP

Première publication : 10/08/2013

  • SYRIE

    Des rebelles affirment avoir tiré sur le convoi de Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • SYRIE

    Malmenée à Homs, la rébellion contre-attaque dans les régions alaouites

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bachar al-Assad veut écraser la rébellion syrienne "d'une main de fer"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)