Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

En Égypte, la police pourrait déloger les manifestants pro-Morsi dès ce lundi

© AFP

Vidéo par Nabia MAKHLOUFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/08/2013

D'après des sources proches du gouvernement égyptien et de la sécurité, la police pourrait intervenir dès ce lundi au Caire pour déloger les manifestants pro-Morsi qui réclament le retour de l'ancien président issu des Frères musulmans.

C'est une menace que brandissent les autorités égyptiennes depuis plusieurs semaines, mais elle semble se préciser. D'après des sources proches du gouvernement et de la sécurité citées par Reuters, la police égyptienne pourrait intervenir dès lundi matin pour disperser les rassemblements de soutien au président islamiste déchu Mohamed Morsi.

Une autre source a déclaré que la décision de passer à l'action juste après la fin des célébrations de l'Aïd el-Fitr, les quatre jours qui suivent la fin du mois de jeûne du ramadan, avait été adoptée à l'issue d'une réunion entre le ministre de l'Intérieur et ses conseillers.

Appel à de nouvelles manifestations

En réponse à ces intimidations, Farid Ismaïl, haut responsable des Frères musulmans, a assuré, dans la nuit du 11 au 12 août, lors d'une conférence de presse sur la place Rabaa, que "le peuple égyptien poursuivrait sa révolution" pour exiger le retour de l'ancien président Mohamed Morsi. Des manifestations sont ainsi annoncées par le mouvement pro-Morsi pour lundi et mardi.

Ces appels à de nouveaux rassemblements font craindre une escalade de la violence dans le bras de fer qui oppose les partisans des Frères musulmans et les nouvelles autorités.

Selon des hauts responsables de la police et du ministère de l'Intérieur cités par l'AFP, les forces de l'ordre sont décidées à intervenir. La police va disperser "graduellement", en "plusieurs jours" et après "plusieurs sommations", les manifestations des partisans du président Mohamed Morsi, qui occupent depuis un mois deux places du Caire.

Les forces de l'ordre vont d'abord "encercler" les places pour permettre de laisser sortir ceux qui le veulent et ne laisser entrer personne dans le périmètre, mais ces sources, un haut responsable de la police et un général attaché au ministère de l'Intérieur, n'ont pas précisé quand aurait lieu le début de l'opération, l'une d'elle assurant dimanche soir que "la décision n'est pas encore prise".

Les partisans du président issu des Frères musulmans campent sur deux sites du Caire depuis sa destitution par les militaires, le 3 juillet. Les autorités transitoires, qui ont proclamé la semaine passée l'échec des efforts de médiation internationaux, les ont appelés à mettre fin à leur mouvement et ont prévenu qu'elles emploieraient si nécessaire la force pour les disperser, faisant craindre de nouvelles violences. Mais les pro-Morsi, qui ont promis de continuer à lutter pour le retour de l'ex-président, ne semblent pas vouloir décamper.

Avec dépêches

Première publication : 11/08/2013

  • ÉGYPTE

    La démocratie au Moyen-Orient selon le général égyptien Al-Sissi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Manifestations monstres des pro-Morsi en Égypte, nouveaux heurts avec la police

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les pro-Morsi célèbrent l'Aïd el-Fitr et tiennent tête au gouvernement

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)