Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

Amériques

L'Union européenne, cible prioritaire de la NSA

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/08/2013

Selon "Der Spiegel", l'UE, notamment la France et l'Allemagne, faisait partie des cibles prioritaires du service de renseignements américain. Le journal allemand s'appuie sur des documents de l'ancien consultant Edward Snowden, réfugié en Russie.

L'Union européenne faisait partie des cibles prioritaires de surveillance du service américain de renseignements NSA, affirme "Der Spiegel" dans son édition du dimanche 11 août. L'hebdomadaire allemand s'appuie sur des documents de l'ancien consultant américain réfugié en Russie, Edward Snowden.

Dans un passage en revue datant d'avril, la NSA assure que les questions de politique étrangère de l'Union européenne, de commerce international et de stabilité économique figurent parmi les objectifs prioritaires de surveillance, selon l'hebdomadaire.

Le service américain a ainsi établi une échelle de 1 ("plus haut intérêt") à 5 ("faible intérêt") dans laquelle ces trois thèmes sont dotés de la priorité 3, poursuit le magazine qui dit avoir consulté les documents de Snowden. Les questions liées aux nouvelles technologies, sécurité énergétique et questions d'alimentation, n'entrent en revanche pas dans les priorités des Américains, qui leur attribuent la note 5, selon la même source.

Parmi les pays ciblés par le programme de surveillance de la NSA, l'Allemagne se retrouve au même niveau que la France et le Japon, mais devant l'Italie et l'Espagne. Priorité est donnée aux questions de politique étrangère de l'Allemagne, de stabilité économique et de dangers pour la finance, qui sont classées priorité 3.

Der Spiegel avait affirmé fin juin, en se fondant sur des documents fournis par Edward Snowden, que la NSA, accusée d'espionner les communications électroniques mondiales dans le cadre du programme Prism, avait pris pour cibles les bureaux de l'Union européenne à Bruxelles et la mission diplomatique de l'UE à Washington. La délégation de l'UE auprès des Nations unies a fait l'objet d'une surveillance similaire, selon "Der Spiegel". Ces révélations avaient suscité un grand émoi à Bruxelles.

Avec dépêches

 

Première publication : 11/08/2013

  • ESPIONNAGE

    Scandale Prism : la NSA dans le collimateur judiciaire de 19 associations

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    Scandale Prism : la justice française peut-elle faire trembler la NSA ?

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    La cyber-surveillance de la DGSE, un Prism low-cost ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)