Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fifagate : L'Afrique du Sud rejette les accusations autour du mondial 2010

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

FIFA: Sepp Blatter se pose en victime

En savoir plus

POLITIQUE

La République et la gauche : deux visions en confrontation (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Darfour, le conflit oublié

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Au Mexique, la guerre de la drogue continue de tuer

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'histoire du hip-hop racontée à l'IMA

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Quatre résistants au Panthéon : François Hollande en tête à tête avec l'Histoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Général Barrera : "le Mali n'est plus occupé par les terroristes"

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Marché transatlantique : avec les consommateurs, mais sans les citoyens ?

En savoir plus

Economie

Apple prêt à dévoiler deux nouveaux iPhone, dont un "low-cost"

© AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 10/09/2013

Apple va dévoiler ce mardi le nouveau modèle de son iPhone. La marque à la pomme devrait en profiter pour annoncer également le lancement d’un iPhone bon marché à destination des pays émergents.

Pas un mais deux iPhone. C’est ce que la plupart des observateurs s’attendent à découvrir le 10 septembre, d’après AllThingsDigital, le site spécialisé dans les nouvelles technologies du "Wall Street Journal". D’après les rumeurs qui agitent le landernau technologique depuis quelques temps déjà, les deux nouveaux modèles d'Apple s’appeleraient iPhone 5S et iPhone 5C.

Le premier ne constitue qu’une amélioration de l’actuel smartphone star d’Apple. Il serait doté d’un écran plus large pour faire jeu égal avec le Galaxy S4 de Samsung, le HTC One et à peu près tous les téléphones portables haut de gamme des concurrents d’Apple. L’autonomie du prochain iPhone serait également revue à la hausse et l’appareil photo deviendrait plus performant dans des situations de faible luminosité. Par ailleurs, la marque à la pomme s’apprête, toujours d’après les commentateurs, à doter l’iPhone 5S d’un système de reconnaissance par empreinte digitale pour améliorer la sécurité de son smartphone.

Choc des cultures

Mais la véritable révolution vient de l'iPhone 5C. Il s’agirait du premier smartphone "low-cost" d’Apple. Ce modèle est un peu l’arlésienne du géant américain. Son lancement se justifie par la nécessité pour Apple de contrecarrer la domination des smartphones Android dans les pays émergents. Au deuxième trimestre 2013, 79,3% des parts de marché mondiales des ventes de smartphones appartiennent à l’armada des téléphones Android, d’après une enquête du cabinet américain d’étude IDC, publiée début août. Ce rapport souligne que cette domination s’explique essentiellement par la progression dans les pays émergents des ventes de smartphones Android bon marché, au détriment des iPhone jugés trop chers.

Reste que l’existence même d’un iPhone “low-cost”, s’il se justifie d’un point de vue économique, serait un tournant majeur dans la stratégie d’Apple. La marque à la pomme a, depuis le lancement en 2007 du premier iPhone, toujours présenté son smartphone comme le nec plus ultra de ce que le consommateur peut s’acheter, justifiant ainsi une politique de prix souvent qualifiée d’élitiste. Le groupe ne s’est en outre jamais privé de critiquer ses concurrents qui proposent des versions de leurs smartphones pour toutes les bourses, arguant qu’une telle approche ne fait que brouiller l’image de la marque. Debut 2013, Phil Shiller, responsable du marketing chez Apple, répétait encore que “malgré la popularité des smartphones bon marché, ce ne sera jamais le futur pour les produits Apple”.

Première publication : 12/08/2013

  • TECHNOLOGIES

    Apple remporte une victoire judiciaire contre Samsung aux États-Unis

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple plus dépendant que jamais de ses iPhone

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Le "made in USA", nouveau front de la guerre Google vs Apple

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)