Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Economie

BlackBerry n'exclut plus de se vendre

© AFP

Vidéo par Anna MOREAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/08/2013

Le constructeur canadien de smartphones BlackBerry a annoncé qu'il explorait plusieurs "alternatives stratégiques" pour assurer la survie de la marque. Dont la vente pure et simple du groupe.

BlackBerry a annoncé, lundi 12 août, qu'une vente de ses activités faisait partie des pistes que le groupe, en difficulté, avait commencé à envisager. Dans un communiqué publié juste avant l'ouverture de la Bourse de New York, le constructeur canadien de smartphones a assuré explorer "plusieurs alternatives stratégiques dont la création d'une co-entreprise, des partenariats stratégiques ou des alliances, la vente de l'entreprise ou toute autre transaction possible".

Le fabricant a nommé un comité spécial, présidé par un ancien responsable de la banque d'investissements Goldman Sachs, pour évaluer quelles étaient les solutions les plus sérieuses pour garantir l'avenir de la marque historique des smartphones.

Cette annonce sonne comme un aveu d'échec de la nouvelle gamme de smartphones BlackBerry 10, lancée en janvier. Les ventes n'ont pas permis au groupe canadien de remonter la pente face à la concurrence des iPhone et téléphones Android. En juin, le constructeur avait annoncé qu'il avait réussi à écouler 2,7 millions de smartphones Blackberry 10. Un chiffre jugé décevant par les marchés où le titre Blackberry avait alors perdu près de 30 % de sa valeur.

Le chinois Lenovo toujours intéressé ?

La mauvaise performance commerciale des nouveaux modèles du groupe canadien est venue confirmer le lent déclin de la marque qui avait, pourtant, été le pionnier des téléphones portables connectés à Internet. En 2012, Blackberry ne détenait plus que 3 % des parts de marché mondiales du secteur des smartphones contre 50 % en 2009, rappelle le cabinet américain d'études IDC.

Reste à savoir si un éventuel acquéreur peut être intéressé par Blackberry. Certes, le groupe souligne, dans son communiqué, "l'importance et la force de [sa] technologie", mais la marque est en perte de vitesse aussi bien dans les marchés dits matures comme les États-Unis que dans les pays émergents, où les Blackberry jouissaient jusqu'à présent d'une indéniable popularité, comme le souligne le "Wall Street Journal".

En mars 2013, le géant chinois de l'informatique Lenovo avait laissé entendre qu'il n'était pas fermé à une éventuelle acquisition de la marque canadienne. "Quant à BlackBerry, le dossier [d'un rachat] pourrait éventuellement avoir du sens. Mais je dois d'abord bien analyser le marché et comprendre quel est le poids exact de cette entreprise", avait alors déclaré Yang Yuanqing, le PDG de Lenovo, au quotidien français "Les Échos".

Première publication : 12/08/2013

  • TÉLÉCOMMUNICATION

    BlackBerry veut renaître des cendres de RIM

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMS

    BlackBerry 10, les smartphones de la dernière chance

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    En 2013, RIM joue son va-tout avec le BlackBerry 10

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)