Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

BlackBerry n'exclut plus de se vendre

© AFP

Vidéo par Anna MOREAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/08/2013

Le constructeur canadien de smartphones BlackBerry a annoncé qu'il explorait plusieurs "alternatives stratégiques" pour assurer la survie de la marque. Dont la vente pure et simple du groupe.

BlackBerry a annoncé, lundi 12 août, qu'une vente de ses activités faisait partie des pistes que le groupe, en difficulté, avait commencé à envisager. Dans un communiqué publié juste avant l'ouverture de la Bourse de New York, le constructeur canadien de smartphones a assuré explorer "plusieurs alternatives stratégiques dont la création d'une co-entreprise, des partenariats stratégiques ou des alliances, la vente de l'entreprise ou toute autre transaction possible".

Le fabricant a nommé un comité spécial, présidé par un ancien responsable de la banque d'investissements Goldman Sachs, pour évaluer quelles étaient les solutions les plus sérieuses pour garantir l'avenir de la marque historique des smartphones.

Cette annonce sonne comme un aveu d'échec de la nouvelle gamme de smartphones BlackBerry 10, lancée en janvier. Les ventes n'ont pas permis au groupe canadien de remonter la pente face à la concurrence des iPhone et téléphones Android. En juin, le constructeur avait annoncé qu'il avait réussi à écouler 2,7 millions de smartphones Blackberry 10. Un chiffre jugé décevant par les marchés où le titre Blackberry avait alors perdu près de 30 % de sa valeur.

Le chinois Lenovo toujours intéressé ?

La mauvaise performance commerciale des nouveaux modèles du groupe canadien est venue confirmer le lent déclin de la marque qui avait, pourtant, été le pionnier des téléphones portables connectés à Internet. En 2012, Blackberry ne détenait plus que 3 % des parts de marché mondiales du secteur des smartphones contre 50 % en 2009, rappelle le cabinet américain d'études IDC.

Reste à savoir si un éventuel acquéreur peut être intéressé par Blackberry. Certes, le groupe souligne, dans son communiqué, "l'importance et la force de [sa] technologie", mais la marque est en perte de vitesse aussi bien dans les marchés dits matures comme les États-Unis que dans les pays émergents, où les Blackberry jouissaient jusqu'à présent d'une indéniable popularité, comme le souligne le "Wall Street Journal".

En mars 2013, le géant chinois de l'informatique Lenovo avait laissé entendre qu'il n'était pas fermé à une éventuelle acquisition de la marque canadienne. "Quant à BlackBerry, le dossier [d'un rachat] pourrait éventuellement avoir du sens. Mais je dois d'abord bien analyser le marché et comprendre quel est le poids exact de cette entreprise", avait alors déclaré Yang Yuanqing, le PDG de Lenovo, au quotidien français "Les Échos".

Première publication : 12/08/2013

  • TÉLÉCOMMUNICATION

    BlackBerry veut renaître des cendres de RIM

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMS

    BlackBerry 10, les smartphones de la dernière chance

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    En 2013, RIM joue son va-tout avec le BlackBerry 10

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)