Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

EUROPE

Décès de Laszlo Csatary, le criminel de guerre nazi le plus recherché au monde

© afp

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/08/2013

Le Hongrois Laszlo Csatari, accusé d'avoir participé à la déportation de 15 700 juifs slovaques, est décédé samedi d'une pneumonie à l'âge de 98 ans. L'homme a ainsi échappé à la justice, qui le poursuivait pour "crimes contre l'humanité".

Le Hongrois Laszlo Csatari, le criminel de guerre nazi présumé le plus recherché au monde, est décédé samedi 10 juillet d’une pneumonie dans un hôpital de Budapest, à l'âge de 98 ans. "Il est mort samedi matin à l'hôpital où il était soigné pour des maux intestinaux et a finalement contracté une pneumonie", a précisé son avocat à l’AFP. La justice slovaque avait fixé la date du procès au 26 septembre prochain.

Assigné à résidence à son domicile de Budapest dans l'attente de son procès, l’accusé a ainsi échappé à la justice qui le poursuivait pour "crimes contre l'humanité". On lui reproche notamment la déportation d’environ 15 700 juifs détenus dans le ghetto de Kosice, en Slovaquie, vers les camps d'extermination nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1941 à 1944. À l'époque, Kosice était sous administration de la Hongrie, alliée de l'Allemagne nazie.

Selon les procureurs hongrois, Laszlo Csatary a battu des prisonniers juifs avec une laisse de chien lorsqu'il était le chef de la police de Kosice, une commune alors située en territoire hongrois mais aujourd'hui slovaque. L’homme a toujours nié toutes les accusations portées contre lui.

Csatary a été arrêté à Budapest en juillet 2012. Plus d'un un an après, des obstacles juridiques empêchaient toujours sa comparution au banc des accusés sur le sol slovaque.

Condamné à mort par contumace en 1948 à Kosice, en Tchécoslovaquie, le criminel hongrois a d’abord trouvé refuge au Canada, où il gagnait sa vie comme marchand d'art. En 1995, les autorités canadiennes ont découvert sa véritable identité. Laszlo Csatari s'est alors enfui en Hongrie où il a vécu, apparemment sans être inquiété, jusqu'à son arrestation.

En avril 2013, le tribunal de Kosice a formellement commué sa peine de mort en réclusion à perpétuité – la peine de mort étant abolie dans ce pays – ouvrant ainsi la voie à son extradition réclamée par Bratislava.

Avec dépêches

Première publication : 12/08/2013

  • ALLEMAGNE

    Faut-il continuer à traquer les derniers criminels nazis ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)