Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Alpha Condé s'exprime sur le retour avorté de Dadis Camara a Conakry

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants, l'Europe peine à trouver des solutions viables

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat déjoué du Thalys, la sécurité dans les transports au coeur du débat

En savoir plus

TECH 24

Eau High-tech

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'Assemblée Nationale, cœur de la démocratie française

En savoir plus

#ActuElles

L'organisation de l'État islamique et sa "théologie du viol"

En savoir plus

FOCUS

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

En savoir plus

REPORTERS

Avec les soldats de l'opération Barkhane, au cœur de la lutte anti-terroriste au Sahel

En savoir plus

BILLET RETOUR

Proche-Orient : Jénine, la renaissance fragile

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 13/08/2013

"Les jolies colonies de vacances"

© France 24

Presse française, Mardi 13 août. Au menu de la presse française ce matin, la boîte à outils de la presse française pour résoudre le problème de la croissance, un goûter à Matignon, la victoire d’IBK au Mali, la reprise des négociations au Proche-Orient, et une mise en garde de Tracfin.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse avec Libération, qui revient sur la polémique à propos de la croissance française.
 
Le gouvernement s’est un peu emmêlé les pinceaux ces derniers jours à propos de ses pronostics pour 2013, mais tout le monde est d’accord sur une chose: les prévisions de croissance pour cette année sont quasi-nulles. Alors «comment faire sans croissance ?» s’interroge Libération. Il faudrait d’abord, se résoudre à réduire les inégalités, «une nouvelle répartition des revenus (étant) indispensable, (faute de quoi) ce sera le chaos social», pronostique un économiste. Ensuite réduire le temps de travail, pour mettre fin au chômage de masse, enfin se lancer dans la transition énergétique, 75% du déficit commercial étant dû à la seule facture énergétique.
 
Des changements radicaux prônés également à droite, où l’on vante des recettes évidemment bien différentes. L’Opinion estime qu’«avec une croissance molle, notre modèle social ne permet plus à la fois de tenir les promesses faites aux aînés et d’intégrer les plus jeunes». Une «vérité moins sucrée qu’un goûter à Matignon».
 
Allusion évidemment à la petite sauterie que Jean-Marc Ayrault a organisée chez lui, hier. Le Premier ministre a reçu 300 enfants privés de vacances faute de moyens - un pur coup de com’ pour la droite, qui ironise avec le Figaro sur ce chef de gouvernement transformé en «chef de colo».
 
Le premier ministre reste sur le pont en l’absence de François Hollande, qui a pris la décision de fermer l’ambassade de France au Yémen avant son départ en vacances. Le Parisien nous apprend que Paris a débloqué 20 millions d’euros pour assurer la sécurité des postes diplomatiques dans les zones sensibles. La France, à l’image des Etats-Unis, a commencé à «bunkériser» ses postes les plus sensibles, à Tripoli et à Bamako notamment.
 
Bamako où Soumaïla Cissé vient de reconnaître sa défaite à la présidentielle. Ibrahim Boubacar Keïta devient donc le nouveau président du Mali, un président «au pied du mur» titre l’Humanité, pour qui IBK va se retrouver très vite confronté aux attentes sociales de ses compatriotes, à la misère, la guerre et la corruption.
 
L’actu internationale qu’on retrouve également à la Une du Figaro, sur «la relance du chantier de la paix» au Proche-Orient. Les négociations doivent commencer dès demain. Elles sont accueillies avec «scepticisme» par beaucoup d’observateurs. Mais, estime le Figaro, «le fait que l’on n’attende rien de Benyamin Netanyahou et de Mahmoud Abbas est (en réalité) une excellente nouvelle. Toute surprise sera positive».
 
Le Figaro qui évoque la mise en garde de Tracfin contre certains investissements étrangers dans les vignobles français. D’après un rapport, une dizaine de ces opérations seraient suspectes, soit 3 fois plus qu’il y a 5 ans.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/08/2015 Revue de presse internationale

L'Europe face au "déluge des migrants"

La revue de presse internationale, vendredi, revient sur les critiques qui s'élèvent contre l'Europe, impuissante face à la crise des migrants. Au programme aussi, la crise...

En savoir plus

28/08/2015 Revue de presse française

L'affaire troublante des journalistes français "soupçonnés d'avoir fait chanter le roi du Maroc"

Au menu de cette revue de presse française, vendredi, l'affaire troublante des deux journalistes français soupçonnés d'avoir fait chanter le roi du Maroc, mais aussi le "camion...

En savoir plus

27/08/2015 Revue de presse internationale

"Mort en direct"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 27 août, l’assassinat de deux journalistes américains en direct à la télévision, par un de leur ex-collègue, la révolte des...

En savoir plus

27/08/2015 Revue de presse française

"La doctrine de la goutte d'eau"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 27 août, l’arrivée de dizaines de milliers de migrants venus de Syrie et d’Irak en Europe, le marathon de la présidentielle, et...

En savoir plus

26/08/2015 Revue de presse internationale

"Nous avons trop de choses"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 26 août, la tentative des autorités chinoises pour relancer la machine après le "lundi noir" de la Bourse de Shanghaï,...

En savoir plus