Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Éthiopie : Merera Goudina libéré de prison

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : le choix de la raison ? (Partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 13/08/2013

"Les jolies colonies de vacances"

© France 24

Presse française, Mardi 13 août. Au menu de la presse française ce matin, la boîte à outils de la presse française pour résoudre le problème de la croissance, un goûter à Matignon, la victoire d’IBK au Mali, la reprise des négociations au Proche-Orient, et une mise en garde de Tracfin.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse avec Libération, qui revient sur la polémique à propos de la croissance française.
 
Le gouvernement s’est un peu emmêlé les pinceaux ces derniers jours à propos de ses pronostics pour 2013, mais tout le monde est d’accord sur une chose: les prévisions de croissance pour cette année sont quasi-nulles. Alors «comment faire sans croissance ?» s’interroge Libération. Il faudrait d’abord, se résoudre à réduire les inégalités, «une nouvelle répartition des revenus (étant) indispensable, (faute de quoi) ce sera le chaos social», pronostique un économiste. Ensuite réduire le temps de travail, pour mettre fin au chômage de masse, enfin se lancer dans la transition énergétique, 75% du déficit commercial étant dû à la seule facture énergétique.
 
Des changements radicaux prônés également à droite, où l’on vante des recettes évidemment bien différentes. L’Opinion estime qu’«avec une croissance molle, notre modèle social ne permet plus à la fois de tenir les promesses faites aux aînés et d’intégrer les plus jeunes». Une «vérité moins sucrée qu’un goûter à Matignon».
 
Allusion évidemment à la petite sauterie que Jean-Marc Ayrault a organisée chez lui, hier. Le Premier ministre a reçu 300 enfants privés de vacances faute de moyens - un pur coup de com’ pour la droite, qui ironise avec le Figaro sur ce chef de gouvernement transformé en «chef de colo».
 
Le premier ministre reste sur le pont en l’absence de François Hollande, qui a pris la décision de fermer l’ambassade de France au Yémen avant son départ en vacances. Le Parisien nous apprend que Paris a débloqué 20 millions d’euros pour assurer la sécurité des postes diplomatiques dans les zones sensibles. La France, à l’image des Etats-Unis, a commencé à «bunkériser» ses postes les plus sensibles, à Tripoli et à Bamako notamment.
 
Bamako où Soumaïla Cissé vient de reconnaître sa défaite à la présidentielle. Ibrahim Boubacar Keïta devient donc le nouveau président du Mali, un président «au pied du mur» titre l’Humanité, pour qui IBK va se retrouver très vite confronté aux attentes sociales de ses compatriotes, à la misère, la guerre et la corruption.
 
L’actu internationale qu’on retrouve également à la Une du Figaro, sur «la relance du chantier de la paix» au Proche-Orient. Les négociations doivent commencer dès demain. Elles sont accueillies avec «scepticisme» par beaucoup d’observateurs. Mais, estime le Figaro, «le fait que l’on n’attende rien de Benyamin Netanyahou et de Mahmoud Abbas est (en réalité) une excellente nouvelle. Toute surprise sera positive».
 
Le Figaro qui évoque la mise en garde de Tracfin contre certains investissements étrangers dans les vignobles français. D’après un rapport, une dizaine de ces opérations seraient suspectes, soit 3 fois plus qu’il y a 5 ans.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/01/2018 Revue de presse internationale

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

Au menu de cette revue de presse internationale du 18 janvier : le sommet franco-britannique de "l'entente cordiale" entre Emmanuel Macron et Theresa May, le rapprochement des...

En savoir plus

18/01/2018 Revue de presse française

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

Au menu de cette revue de presse française du 18 janvier 2018 : l'abandon du projet de nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes par le gouvernement, la "diplomatie du tapis"...

En savoir plus

17/01/2018 Revue de presse internationale

"Vaudeville sino-américano-britannique"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 17 janvier : l’accord conclu entre la Birmanie et le Bangladesh pour le rapatriement des réfugiés Rohingya, des...

En savoir plus

17/01/2018 Revue de presse française

Natalité : vers la fin de "l'exception française?"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 17 janvier : les témoignages inédits d’anciens employés syriens du groupe Lafarge, dont six ex-dirigeants ont été mis en...

En savoir plus

16/01/2018 Revue de presse internationale

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 16 janvier : la visite du pape François au Chili et au Pérou, la mobilisation des pro et anti-avortement en Pologne, et...

En savoir plus