Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Pas 2 Quartier

La ferme plutôt que du ferme

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Déclassifions les archives sur le génocide rwandais"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Crise migratoire en Europe : le "crash test" ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

SPORT

Le rugbyman Jonah Lomu a frôlé la mort lors du Mondial-2011

© Archives

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/08/2013

Dans une nouvelle version de sa biographie, l'ancienne star du rugby Jonah Lomu révèle qu'il était au plus mal durant la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande. Atteint d'un dysfonctionnement rénal, l'ex-joueur des All Blacks a failli mourir.

Pendant plus de dix ans, Jonah Lomu a fait le bonheur des amateurs de rugby. Du haut de son 1m96, le Néo-Zélandais que l’on surnommait alors "l’autobus" terrassait les défenses adverses pour inscrire des essais de légende. Mais cette force de la nature révèle aujourd’hui qu’il est passé tout près de la mort en 2011, lors la Coupe du monde organisée dans son pays.

Un an après avoir mis un terme à sa carrière en raison d'un désordre rénal, l’ancien joueur des All Blacks était alors l’invité vedette de la cérémonie d’ouverture de la compétition à l’Eden Park d’Auckland. Mais la fête a rapidement tourné au cauchemar.

"Cela a commencé comme une soirée fantastique, mais je me suis senti de plus en plus mal", raconte-t-il dans une nouvelle version de sa biographie, publiée mardi 13 août en Nouvelle-Zélande. "Lorsque je suis rentré chez moi, j’étais vraiment dans un sale état", poursuit-il. Atteint de tremblements et de vomissements, Jonah Lomu est alors transporté d’urgence à l’hôpital. Après des examens, les médecins lui annoncent que le rein qui lui a été greffé sept ans auparavant présente de graves signes de faiblesses.

Toujours sous dialyse

Pendant deux semaines, l’ancienne terreur des terrains se trouve entre la vie et la mort. "Pendant un bon moment, Jonah a été dans un état très critique. Il y avait une réelle possibilité qu’il meure en raison de ses problèmes rénaux", se souvient son docteur de l’époque, John Mayhew.

Malgré cette terrible épreuve, le rugbyman a réussi à se remettre sur pied. L’ancien ailier âgé aujourd'hui de 38 ans est toutefois toujours sous dialyse et se trouve sur une liste d’attente pour recevoir à nouveau un rein. Légende de son sport, il détient toujours le record du nombre d'essais marqués dans une Coupe du monde (15 en deux participations, en 1995 et 1999).

Avec dépêches

 

Première publication : 13/08/2013

  • REPORTAGE

    Le rugby sud-africain, un sport pas tout à fait arc-en-ciel

    En savoir plus

  • FOOTBALL AMERICAIN

    Daniel Adongo, le rugbyman africain qui veut percer dans le football américain

    En savoir plus

  • RUGBY

    Le Sud-Africain Bryan Habana est "excité" de faire ses débuts avec Toulon

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)