Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigéria : de l’inquiétude à la colère

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

Culture

L'auteur de "Cinquante Nuances de Grey" parmi les mieux payés au monde

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2013

E.L. James, romancière britannique célèbre pour sa trilogie bestseller "Cinquante Nuances de Grey", est entrée dans le palmarès annuel des auteurs les mieux payés au monde, avec 95 millions de dollars gagnés entre 2012 et 2013.

La romancière britannique E.L. James, auteure de la trilogie de "soft porn" intitulée "Cinquante Nuances de Grey", fait une entrée fracassante dans le palmarès annuel des auteurs les mieux payés au monde établi par la revue américaine Forbes.

Avec des revenus estimés à 95 millions de dollars entre juin 2012 et juin 2013 tirés des ventes de cette saga érotique moquée par certains comme du "mum porn" (littéralement de l'érotisme pour mères de famille), E.L James devance ainsi des habitués du classement comme James Patterson, Danielle Steel et Stephen King.

Sur son site internet, Forbes explique lundi que le format e-book a joué un rôle déterminant dans ce succès aussi foudroyant que planétaire en permettant aux lecteurs/lectrices de se procurer cet ouvrage à la réputation sulfureuse de manière très discrète et de le dévorer à l'abri des regards indiscrets.

AFP
 

Première publication : 13/08/2013

COMMENTAIRE(S)