Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

Asie - pacifique

Péninsule coréenne : le complexe industriel de Kaesong va rouvrir

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/08/2013

Après de multiples tractations entre Séoul et Pyongyang, le site industriel de Kaesong, poumon économique de la péninsule, devrait rouvrir prochainement. Depuis quatre mois, des milliers de salariés attendent de pouvoir reprendre le travail.

Les Corées du Nord et du Sud ont conclu un accord mercredi 14 août pour la réouverture du complexe industriel intercoréen de Kaesong, fermé depuis avril en raison de vives tensions sur la péninsule, a annoncé Séoul. "Un accord en cinq points a été conclu", a déclaré à la presse un responsable du ministère sud-coréen de l'Unification, sans préciser le contenu de l'accord, obtenu au terme de la septième rencontre entre responsables nord-coréens et sud-coréens.

La rencontre de ce mercredi s'est tenue peu avant le coup d'envoi, lundi prochain, des manœuvres militaires conjointes annuelles américano-coréennes, qui sont à chaque fois condamnées par le Nord. Ce calendrier faisait craindre un nouvel échec, comme les six précédentes réunions qui se sont tenues à Kaesong, à 10 kilomètres de la frontière entre les deux voisins, côté nord-coréen.

53 000 salariés nord-coréens travaillent sur le site

La zone d'activités de Kaesong a été fermée unilatéralement par Pyongyang en avril dernier, après des semaines de très vives tensions sur la péninsule, provoquées par un troisième essai nucléaire nord-coréen et une nouvelle salve de sanctions internationales à l'égard du régime communiste. Les propriétaires des 123 ateliers et usines présents à Kaesong engageaient le Nord et le Sud à parvenir à un accord.

Le site de Kaesong est crucial pour l'économie nord-coréenne car elle est une source de devises étrangères. Avant sa fermeture, 53 000 salariés nord-coréens y travaillaient. Les entreprises sud-coréennes ont, elles, perdu plus d'un milliard de dollars en quatre mois.

La semaine dernière, Séoul a proposé 250 millions de dollars (188 millions d'euros) de compensation aux propriétaires sud-coréens, laissant entendre que le Sud ne croyait plus en la reprise de l'activité. Le même jour, Pyongyang offrait des garanties pour rouvrir le site, convainquant ainsi Séoul de revenir à la table des négociations.

Avec dépêches

La localisation sur Google Maps de la zone industrielle de Kaesong

Agrandir le plan

Première publication : 14/08/2013

  • DIPLOMATIE

    Péninsule coréenne : vers une réouverture du complexe de Kaesong ?

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Guerre de Corée : Pyongyang célèbre les 60 ans de l'armistice

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Pyongyang joue l'apaisement en désarmant deux missiles

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)