Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Trump à l'ONU: "irresponsable et infantile"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

Amériques

Le Mexique, champion du monde de l'obésité devant les États-Unis

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/08/2013

Le Mexique et l’Égypte se partagent la première place des pays comptant le plus d’obèses et de personnes en surpoids, selon l'ONU. Un véritable fléau qui tue des milliers de personnes chaque année. Reportage au Mexique.

C'est un pays où le soda coûte moins cher que l'eau, où le yaourt sans sucre est presque introuvable. Bienvenue au Mexique, nouveau champion mondial catégorie poids-lourds, ex-æquo avec l’Égypte. Aux racines du mal : la malbouffe qui a déferlé sur le pays sous l'influence du voisin du Nord, les États-Unis devancés pour la première fois, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture.

"Les portions sont les mêmes qu'aux États-Unis : énormes. Des sodas géants, du pop-corn en quantité invraisemblable dans les cinémas... Et donc les enfants considèrent que c'est une dose normale. Mais quand moi j'étais enfant, c'était beaucoup plus petit !", explique Tatiana Palazuelos, nutritionniste.

Un tiers de la population mexicaine est obèse

Aujourd'hui, les organismes de santé prévoient une crise majeure due aux conséquences de l'obésité. Le diabète, par exemple. Il tue 70 000 personnes par an au Mexique ; c'est le nombre de victimes qu'a fait le narcotrafic en six ans. Un ravage dû à une prédisposition de la population mésoaméricaine à développer cette maladie.

Autre facteur de risque : le manque d’activité physique. "Ce qui m'inquiète le plus, c'est l'inactivité des gens. Souvent, on leur donne un appareil qui compte leurs pas, et ils marchent à peine 1 000 pas par jour. Ils sont assis toute la journée !", s’inquiète Claudia Gonzales, également nutritionniste.

Le gouvernement mexicain a mis en place des programmes pour promouvoir la santé alimentaire dans les écoles. Mais cela fait déjà plusieurs années que le Mexique tient le premier rang mondial pour l'obésité infantile. Et elle a triplé ces dix dernières années.

Actuellement, l'obésité touche un tiers de la population et le surpoids, 70 %. Il y a 25 ans, ces problèmes ne concernaient qu'un Mexicain sur 10.

Première publication : 14/08/2013

  • MEXIQUE

    Le Mexique s'apprête à mettre fin au monopole d'État dans le secteur énergétique

    En savoir plus

  • TRAFIC DE DROGUES

    Les Zetas, un gang mexicain shooté à la violence et aux technologies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)