Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Amériques

WikiLeaks : le soldat Bradley Manning "regrette d'avoir blessé les États-Unis"

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2013

La taupe de WikiLeaks, Bradley Manning, a déclaré devant une cour martiale qu’il regrettait "que ses actes aient blessé des gens et les États-Unis". Reconnu coupable d’espionnage, il risque jusqu’à 136 ans de prison.

Bradley Manning, l'ancien soldat reconnu coupable de la plus importante fuite de documents secrets américains a regretté mercredi devant une cour martiale "que ses actes aient blessé des gens et les Etats-Unis".

"Je comprends que je doive payer le prix", a ajouté l'ex-agent du renseignement en Irak face à la juge Denise Lind qui doit bientôt se retirer pour fixer sa peine.

C'est la première fois que, lors de cette rare prise de parole, Bradley Manning présente ses excuses sur ses agissements depuis que son procès s'est ouvert le 3 juin dernier sur la base militaire de Fort Meade, près de Washington.

Si jusqu'ici le jeune homme de 25 ans endossait la responsabilité de ses actions, il niait catégoriquement avoir voulu nuire aux Etats-Unis.

En transmettant à WikiLeaks quelque 700.000 documents classés secrets, il espérait provoquer un débat mondial et que les choses changeraient grâce à cela, a fait valoir plusieurs fois son avocat.

Reconnu notamment coupable d'espionnage mais acquitté de l'accusation de collusion avec l'ennemi, le jeune homme encourt 90 ans de réclusion. La sentence devrait être rendue la semaine prochaine au plus tôt.

AFP

Première publication : 14/08/2013

  • WIKILEAKS

    Assange condamne le verdict prononcé contre le soldat Manning

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Manning non coupable de collusion avec l'ennemi, condamné pour espionnage

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'effet Bradley Manning sur WikiLeaks

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)