Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Moyen-orient

Les inspecteurs de l'ONU bientôt en Syrie pour enquêter sur les armes chimiques

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/08/2013

Le gouvernement syrien a accepté les modalités de l'ONU concernant l'inspection des experts des Nations unies sur l'utilisation présumée d'armes chimiques. L'équipe du Suédois Ake Sellstrom devrait partir très rapidement pour Damas.

Les Nations unies ont annoncé mercredi que le gouvernement syrien avait donné son feu vert pour permettre aux enquêteurs de l’ONU de se rendre en Syrie afin d'enquêter sur l’utilisation présumée d’armes chimiques.

Selon un communiqué, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon explique que Damas, après avoir donné un premier accord fin juillet, "a formellement accepté les modalités essentielles à la coopération afin de garantir la conduite appropriée, sûre et efficace de la mission".

L’équipe d’experts, conduite par le suédois Ake Sellstrom, devrait donc partir très prochainement pour la Syrie. "Comme convenu avec le gouvernement syrien, la délégation restera dans le pays pour y mener ses activités, y compris des visites sur des sites, pour une période pouvant aller jusqu’à 14 jours, renouvelable par consentement mutuel".

La délégation se rendra notamment à Khan al-Assal à Alep, où le régime syrien affirme que les rebelles ont utilisé des armes interdites en mars. Elle doit aussi aller sur deux autres sites mais dont les noms n’ont pas été précisés.

La coalition nationale syrienne (CNS), principale structure de l’opposition, a également assuré à l’ONU qu’elle collaborerait elle aussi à cette enquête et quelle "accueillerait les experts de l’ONU dans tous les territoires sous son contrôle".

Pour le moment, les Nations unies ont reçu 13 rapports sur l’utilisation présumée d’armes chimiques durant le conflit syrien. Ces documents proviennent du régime de Bachar al-Assad ainsi que de la France, des États-Unis et de la Grande-Bretagne.

Avec dépêches
 

Première publication : 15/08/2013

  • SYRIE

    L'ONU obtient l'accord de la Syrie pour enquêter sur les armes chimiques

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens rejettent les accusations russes sur l'utilisation de gaz sarin

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Moscou doute de l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)