Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

Les inspecteurs de l'ONU bientôt en Syrie pour enquêter sur les armes chimiques

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/08/2013

Le gouvernement syrien a accepté les modalités de l'ONU concernant l'inspection des experts des Nations unies sur l'utilisation présumée d'armes chimiques. L'équipe du Suédois Ake Sellstrom devrait partir très rapidement pour Damas.

Les Nations unies ont annoncé mercredi que le gouvernement syrien avait donné son feu vert pour permettre aux enquêteurs de l’ONU de se rendre en Syrie afin d'enquêter sur l’utilisation présumée d’armes chimiques.

Selon un communiqué, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon explique que Damas, après avoir donné un premier accord fin juillet, "a formellement accepté les modalités essentielles à la coopération afin de garantir la conduite appropriée, sûre et efficace de la mission".

L’équipe d’experts, conduite par le suédois Ake Sellstrom, devrait donc partir très prochainement pour la Syrie. "Comme convenu avec le gouvernement syrien, la délégation restera dans le pays pour y mener ses activités, y compris des visites sur des sites, pour une période pouvant aller jusqu’à 14 jours, renouvelable par consentement mutuel".

La délégation se rendra notamment à Khan al-Assal à Alep, où le régime syrien affirme que les rebelles ont utilisé des armes interdites en mars. Elle doit aussi aller sur deux autres sites mais dont les noms n’ont pas été précisés.

La coalition nationale syrienne (CNS), principale structure de l’opposition, a également assuré à l’ONU qu’elle collaborerait elle aussi à cette enquête et quelle "accueillerait les experts de l’ONU dans tous les territoires sous son contrôle".

Pour le moment, les Nations unies ont reçu 13 rapports sur l’utilisation présumée d’armes chimiques durant le conflit syrien. Ces documents proviennent du régime de Bachar al-Assad ainsi que de la France, des États-Unis et de la Grande-Bretagne.

Avec dépêches
 

Première publication : 15/08/2013

  • SYRIE

    L'ONU obtient l'accord de la Syrie pour enquêter sur les armes chimiques

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens rejettent les accusations russes sur l'utilisation de gaz sarin

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Moscou doute de l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)