Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : onze soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Plusieurs morts dans une fusillade à Slaviansk, dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

Moyen-orient

Les inspecteurs de l'ONU bientôt en Syrie pour enquêter sur les armes chimiques

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/08/2013

Le gouvernement syrien a accepté les modalités de l'ONU concernant l'inspection des experts des Nations unies sur l'utilisation présumée d'armes chimiques. L'équipe du Suédois Ake Sellstrom devrait partir très rapidement pour Damas.

Les Nations unies ont annoncé mercredi que le gouvernement syrien avait donné son feu vert pour permettre aux enquêteurs de l’ONU de se rendre en Syrie afin d'enquêter sur l’utilisation présumée d’armes chimiques.

Selon un communiqué, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon explique que Damas, après avoir donné un premier accord fin juillet, "a formellement accepté les modalités essentielles à la coopération afin de garantir la conduite appropriée, sûre et efficace de la mission".

L’équipe d’experts, conduite par le suédois Ake Sellstrom, devrait donc partir très prochainement pour la Syrie. "Comme convenu avec le gouvernement syrien, la délégation restera dans le pays pour y mener ses activités, y compris des visites sur des sites, pour une période pouvant aller jusqu’à 14 jours, renouvelable par consentement mutuel".

La délégation se rendra notamment à Khan al-Assal à Alep, où le régime syrien affirme que les rebelles ont utilisé des armes interdites en mars. Elle doit aussi aller sur deux autres sites mais dont les noms n’ont pas été précisés.

La coalition nationale syrienne (CNS), principale structure de l’opposition, a également assuré à l’ONU qu’elle collaborerait elle aussi à cette enquête et quelle "accueillerait les experts de l’ONU dans tous les territoires sous son contrôle".

Pour le moment, les Nations unies ont reçu 13 rapports sur l’utilisation présumée d’armes chimiques durant le conflit syrien. Ces documents proviennent du régime de Bachar al-Assad ainsi que de la France, des États-Unis et de la Grande-Bretagne.

Avec dépêches
 

Première publication : 15/08/2013

  • SYRIE

    L'ONU obtient l'accord de la Syrie pour enquêter sur les armes chimiques

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles syriens rejettent les accusations russes sur l'utilisation de gaz sarin

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Moscou doute de l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)