Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

SPORT

Marion Bartoli met fin à sa carrière : "Mon corps n’arrive plus à supporter"

© AFP

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/08/2013

La numéro 1 du tennis français, Marion Bartoli, a annoncé mercredi à Cincinnati qu’elle mettait fin à sa carrière. Six semaines après sa victoire à Wimbledon, la joueuse de 28 ans a déclaré ne plus pouvoir supporter les blessures à répétition.

La N.1 française Marion Bartoli, six semaines après avoir remporté le tournoi de Wimbledon, a créé de nouveau la surprise mercredi en annonçant qu'elle mettait fin à sa carrière, peu après sa défaite face à la Roumaine Simona Halep (3-6, 6-4, 6-1) au deuxième tour du tournoi WTA de Cincinnati (États-Unis).

"Il est temps pour moi de mettre un terme à ma carrière", a déclaré Marion Bartoli, lors d'une conférence de presse, peu après sa défaite. "Mon corps n'arrive plus à tout supporter".

L'annonce intervient deux semaines avant son entrée en lice à l'US Open (26 août), dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Bartoli a déclaré que Wimbledon l'avait aidée à atteindre son meilleur niveau mais lui avait aussi fait payer physiquement et mentalement.

"J'ai subi beaucoup de blessures depuis le début de l'année. Je suis sur le circuit depuis si longtemps, et j'ai vraiment forcé et tout donné pendant ce Wimbledon."

"J'ai senti que j'avais épuisé toute l'énergie restante dans mon corps. J'ai réalisé mon rêve et ça restera avec moi pour toujours, mais maintenant mon corps n'arrive plus à tout supporter."

Bartoli, septième joueuse mondiale, a disputé trois matches seulement depuis sa victoire à Wimbledon.


Pour son retour à la compétition lors du tournoi de Toronto (Canada) la semaine dernière, elle avait battu l'Américaine Lauren Davis mais avait dû abandonner le lendemain face à la Slovaque Magdalena Rybaricova, 33e joueuse mondiale.

Les organisateurs avaient indiqué qu'elle souffrait d'une "tension au niveau de la ceinture abdominale", sans plus de précisions.

"J'ai mal partout après 45 minutes ou une heure de jeu", a-t-elle précisé à l'issue de son dernier match à Cincinnati. "Je fais ça depuis si longtemps. Et, oui, c'est juste que physiquement parlant je n'y arrive plus."

"Après un set, tout mon corps me faisait mal. Tout le monde se souviendra de mon titre à Wimbledon - personne ne se souviendra de mon match joué ici", a ajouté Marion Bartoli avant de quitter la salle de conférence.

(AFP)

 

Première publication : 15/08/2013

  • TENNIS :

    Wimbledon : Marion Bartoli entre dans l'histoire du Grand Chelem

    En savoir plus

  • TENNIS :

    Wimbledon : Marion Bartoli entre dans l'histoire du Grand Chelem

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roger Federer, le début de la fin ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)