Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

SPORT

Marion Bartoli met fin à sa carrière : "Mon corps n’arrive plus à supporter"

© AFP

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/08/2013

La numéro 1 du tennis français, Marion Bartoli, a annoncé mercredi à Cincinnati qu’elle mettait fin à sa carrière. Six semaines après sa victoire à Wimbledon, la joueuse de 28 ans a déclaré ne plus pouvoir supporter les blessures à répétition.

La N.1 française Marion Bartoli, six semaines après avoir remporté le tournoi de Wimbledon, a créé de nouveau la surprise mercredi en annonçant qu'elle mettait fin à sa carrière, peu après sa défaite face à la Roumaine Simona Halep (3-6, 6-4, 6-1) au deuxième tour du tournoi WTA de Cincinnati (États-Unis).

"Il est temps pour moi de mettre un terme à ma carrière", a déclaré Marion Bartoli, lors d'une conférence de presse, peu après sa défaite. "Mon corps n'arrive plus à tout supporter".

L'annonce intervient deux semaines avant son entrée en lice à l'US Open (26 août), dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Bartoli a déclaré que Wimbledon l'avait aidée à atteindre son meilleur niveau mais lui avait aussi fait payer physiquement et mentalement.

"J'ai subi beaucoup de blessures depuis le début de l'année. Je suis sur le circuit depuis si longtemps, et j'ai vraiment forcé et tout donné pendant ce Wimbledon."

"J'ai senti que j'avais épuisé toute l'énergie restante dans mon corps. J'ai réalisé mon rêve et ça restera avec moi pour toujours, mais maintenant mon corps n'arrive plus à tout supporter."

Bartoli, septième joueuse mondiale, a disputé trois matches seulement depuis sa victoire à Wimbledon.


Pour son retour à la compétition lors du tournoi de Toronto (Canada) la semaine dernière, elle avait battu l'Américaine Lauren Davis mais avait dû abandonner le lendemain face à la Slovaque Magdalena Rybaricova, 33e joueuse mondiale.

Les organisateurs avaient indiqué qu'elle souffrait d'une "tension au niveau de la ceinture abdominale", sans plus de précisions.

"J'ai mal partout après 45 minutes ou une heure de jeu", a-t-elle précisé à l'issue de son dernier match à Cincinnati. "Je fais ça depuis si longtemps. Et, oui, c'est juste que physiquement parlant je n'y arrive plus."

"Après un set, tout mon corps me faisait mal. Tout le monde se souviendra de mon titre à Wimbledon - personne ne se souviendra de mon match joué ici", a ajouté Marion Bartoli avant de quitter la salle de conférence.

(AFP)

 

Première publication : 15/08/2013

  • TENNIS :

    Wimbledon : Marion Bartoli entre dans l'histoire du Grand Chelem

    En savoir plus

  • TENNIS :

    Wimbledon : Marion Bartoli entre dans l'histoire du Grand Chelem

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roger Federer, le début de la fin ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)