Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Amel Karboul, ministre tunisienne du Tourisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La sous-traitance des handicapés français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

  • Ukraine : Washington met en garde Moscou contre une "erreur coûteuse"

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Quatre policiers du "36 quai des Orfèvres" placés en garde à vue pour viol

    En savoir plus

  • Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

    En savoir plus

  • Standard & Poor's maintient la note "AA" pour la France

    En savoir plus

  • Le NETmundial condamne l’espionnage sur le Web

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

Afrique

En Égypte, les islamistes appellent à défiler tous les jours à partir de samedi

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/08/2013

Une coalition islamiste égyptienne a appelé à mettre fin aux manifestations vendredi après des heurts meurtriers dans le pays, mais a exhorté les partisans du président déchu Mohamed Morsi à manifester quotidiennement à partir de samedi.

À la suite de la répression sanglante en Égypte, qui a fait plus de 600 morts mercredi 14 août, les Frères musulmans ont appelé vendredi à une "journée de la colère". De violents affrontements ont eu lieu entre les pro-Morsi et les forces de l’ordre, notamment près de la place Ramsès dans le centre du Caire, faisant plus de 70 morts dans tout le pays, dont 50 dans la capitale égyptienne.

  • Les Frères musulmans ont appelé à manifester vendredi 16 août pour protester contre la dispersion sanglante, deux jours plus tôt, des fidèles au président déchu Mohamed Morsi sur deux places du Caire. De nombreux Égyptiens ont ainsi convergé vers le centre-ville pour dénoncer "ce massacre". Des affrontements violents ont débuté dans l’après-midi notamment vers la place Ramsès entre les partisans pro-Morsi et les forces de l’ordre.
  • Selon un bilan établi par l’AFP à partir de chiffres officiels et de décomptes de journalistes présents sur place, au moins 70 personnes ont été tuées dans tout le pays. Dans deux morgues improvisées dans des mosquées du Caire, 39 corps ont été comptabilisés. De leur côté, les Frères musulmans ont avancé le chiffre de 45 personnes tuées seulement pour la capitale.
  • Selon un bilan établi par l’AFP à partir de chiffres officiels et de décomptes de journalistes présents sur place, au moins 70 personnes ont été tuées dans tout le pays. Dans deux morgues improvisées dans des mosquées du Caire, 39 corps ont été comptabilisés. De leur côté, les Frères musulmans ont avancé le chiffre de 45 personnes tuées seulement pour la capitale.
  • Les dirigeants des principaux pays européens ont commencé à se concerter pour "porter un message européen fort". Le président français François Hollande a notamment eu un entretien téléphonique avec la chancelière allemande Angela Merkel, avec le président du Conseil italien Enrico Letta et le Premier ministre britannique David Cameron. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE doivent se rencontrer la semaine prochaine afin de faire le point sur la coopération entre les Vingt-huit et l'Égypte.
  • Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a en revanche apporté son soutien aux autorités égyptiennes. Il a appelé les nations arabes à se rassembler contre le "terrorisme", en soutien aux assauts menés contre les partisans des Frères musulmans et de l'ancien président Mohamed Morsi. La Jordanie s’est également rangé du côté du gouvernement égyptien.
  • À la fin de cette journée, une coalition islamiste égyptienne a appelé à mettre fin aux manifestations, demandant cependant aux partisans du président Mohamed Morsi de reprendre leur protestation quotidiennement à partir de samedi.

Pour retrouver les événements du vendredi 16 août sur votre mobile ou sur votre tablette : cliquez ici.

AFP

La Bourse de Paris ouvre en léger repli, inquiète de la crise ukrainienne

En savoir plus

AFP

Accusé d'agression sexuelle, Bryan Singer renonce à la promotion de "X-Men"

En savoir plus

PROCHE-ORIENT

Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

En savoir plus

AFP

S and P abaisse la note de la Russie face aux tensions en Ukraine

En savoir plus

Toute l’info en continu

Sur nos réseaux

Les conversations les plus animées

    Les Observateurs

    Le phénomène marocain "Tcharmil", coup de frime ou vrai gang criminel ?

    read more

    grand angle

    Service de nos partenaires