Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Afrique

Des rappeurs maliens lancent un message au nouveau président IBK

© capture d'écran

Vidéo par Roméo LANGLOIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/08/2013

Alors qu’Ibrahim Boubacar Keïta vient d’être élu à la tête du Mali, de jeunes rappeurs de Bamako adressent un message à leur nouveau président. "Les jeunes veulent du travail, on veut tous des écoles" expriment-ils dans leur chanson.

À Bamako, un groupe de rappeurs appelé "Les frères de la rue" n’ont pas attendu que le nouveau président du Mali, élu jeudi 15 août, Ibrahim Boubacar Keïta dit "IBK", prenne ses fonctions. Ces chanteurs, qui se veulent les porte-parole des jeunes Maliens, adressent dans leurs chansons un message clair à IBK.

"On te confie quelque chose de grand, à toi le Président ! On te confie notre grand Mali," disent les paroles, le mot "confier" signifiant également "mettre en garde" en bambara. "Président, les jeunes veulent du travail ! Femmes ou hommes, on veut tous des écoles ! Tous les jeunes Maliens se sont unis pour t’élire !"

Derrière leurs revendications, un constat : "la plus grande partie de la population du Mali, c’est des pauvres," explique le chanteur du groupe à l’envoyé spécial de FRANCE 24, Roméo Langlois, précisant que les tensions avec le Nord sont à l’origine de la crise dans le pays.

L’engagement politique de ces artistes se veut l’écho d’une sensibilisation plus générale de la population. "Tous les Maliens veulent le changement. On attend la paix, la réconciliation, l’emploi," détaille-t-il. "Avant, les jeunes ne s’intéressaient pas trop à la politique mais cette année, nous nous sommes engagés," explique un autre membre du groupe.

Première publication : 16/08/2013

  • FRANCE

    Reportage : "Tous les Maliens du monde sont contents"

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    IBK officiellement élu président du Mali avec 77,61% des voix

    En savoir plus

  • MALI

    Mali : le putschiste Amadou Sanogo promu au rang de général

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)