Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gilberto Rodrigues Léal : le MUJAO annonce la mort du français enlevé au Mali

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : les coulisses d'une libération

En savoir plus

FOCUS

Dans la ville natale de Jean Paul II, la "papamania" est au beau fixe

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

SUR LE NET

Un père syrien se bat en ligne pour retrouver son fils

En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Ligue des champions : à Madrid, Chelsea neutralise l'Atlético

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l’incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

FRANCE

Mort de Jacques Vergès : "Il nous ferait à tous un immense bras d'honneur"

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/08/2013

Le très controversé Jacques Vergès, avocat de l'indéfendable et des causes perdues est décédé jeudi à l'âge de 88 ans. La profession, très divisée sur l'avocat qu'il fut, évoque sa mémoire et salue son courage.

Le monde de la justice française a rendu hommage à la mémoire de Jacques Vergès, décédé jeudi 15 août des suites d’un arrêt cardiaque à 88 ans. Ses pairs ont salué son courage et son professionnalisme.

Le président du Conseil national des barreaux, Christian Charrière-Bournazel, a évoqué un "très brillant avocat", "courageux" et "indépendant". "Un avocat, ce n'est pas un mercenaire, c'est un chevalier, et Jacques Vergès était un chevalier", a-t-il assuré.



Un géant du barreau

Me Olivier Morice a décrit à l'AFP Jacques Vergès comme un "immense avocat qui n'a jamais manqué de courage et qui restera dans l'histoire".

"Cela a été une chance incroyable", a déclaré à l'AFP, Isabelle Coutant-Peyre, avocate de Carlos, qui avait débuté en 1981 à son côté. "Il avait une vision politique exemplaire du métier d'avocat et une expérience unique dans les grandes luttes du XXe siècle".

"Il n'y a pas beaucoup de géants au barreau, mais lui incontestablement en était un", avec "une période glorieuse quand il défendait le FLN algérien et une moins glorieuse quand il a commencé à défendre des mouvances terroristes comme la bande à Baader", a jugé l'avocat Georges Kiejman.

Vergès "n’a jamais été un modèle"

Quelques bémols tout de même à tous ces éloges. Gilbert Collard, député FN, s’est contenté de déclarer : "Quand il défendait Klaus Barbie, j'étais du côté des parties civiles. J'étais du bon côté, il était du mauvais, mais c'est ce qui fait la démocratie".

Me Alain Jakubowicz, qui représentait le Consistoire israélite de France devant la cour d'assises de Lyon lors du procès Barbie en 1987 s’est montré moins diplomate. Jacques Vergès "n'a jamais été un modèle d'avocat". Et d’ajouter, "j'ai passé plusieurs mois à ses côtés lors du procès Barbie, il ne m'a jamais adressé la parole et il a été parfaitement odieux, il a tenu des propos inqualifiables", lors de ce procès. "Je ne suis pas surpris des propos laudateurs à son sujet, mais je pense que s'il pouvait lire et entendre ce qu'on dit de lui aujourd'hui, il nous ferait à tous un immense bras d'honneur", a-t-il poursuivi. "C'est un homme qui s'est amusé de la vie, il n'en avait rien à foutre des peuples opprimés, ce qui comptait c'était lui" a-t-il enfin conclu.

"Il est plus exact de qualifier Jacques Vergès de ‘personnage’ que d'avocat, compte tenu des méthodes de défense très controversées qu'il avait adopté depuis le procès Barbie", a expliqué à l'AFP Me Patrick Klugman, parlant d'un "immense acteur qui s'est servi de sa robe d'avocat pour illustrer les rôles qu'il s'était lui même distribués".

Me Alain Lévy, avocat de la Fédération nationale des déportés et internés s'est "étonné des louanges entendues ce matin". "Il y a quelque chose que je n'entends pas: il s'est servi des procès comme une tribune politique pour défendre ses idées. Il s'est servi du procès Barbie pour faire le procès de la colonisation", a estimé Me Lévy.

Me Serge Klarsfeld avait mis en cause en termes virulents Jacques Vergès à l'occasion du procès de l'ancien chef de la Gestapo de Lyon, déclarant notamment: "Barbie est un tueur de Juifs, Vergès défend les tueurs de Juifs". Interrogé par l'AFP vendredi, il s'est contenté de dire : "J'ai dit suffisamment mon hostilité à Jacques Vergès de son vivant et je m'abstiendrai de parler au moment de sa mort".

 

 

Avec dépêches

 

Première publication : 16/08/2013

  • FRANCE

    Jacques Vergès, l'avocat des indéfendables, est mort

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Dumas et Vergès, deux "sorciers blancs" dans l'imbroglio ivoirien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)