Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Culture

Accusé de plagiat, Robin Thicke défend l'originalité de son tube "Blurred Lines"

Extrait du clip "Blurred Lines"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/08/2013

Accusé de s'être très largement inspiré de titres de Marvin Gaye et du groupe Funkadelic pour la composition son tube "Blurred Lines", le chanteur Robin Thicke a demandé à la justice américaine de se prononcer sur l'originalité de son œuvre.

Le musicien américano-canadien Robin Thicke, dont le tube "Blurred Lines" fait l'objet d'accusations de plagiat, a pris les devants en demandant, vendredi 16 août, à la justice américaine de verrouiller le copyright de son titre et d'en certifier l'originalité. Le chanteur et ses collaborateurs sur ce titre, les rappeurs Pharrell Williams et T.I., ont déposé leur requête devant une cour fédérale à Los Angeles (Californie), avant même de faire l'objet de poursuites.



La famille de Marvin Gaye a en effet menacé de traîner Robin Thicke devant les tribunaux pour plagiat. Selon les ayant droits du chanteur de soul, décédé en 1984, "Blurred Lines" présente beaucoup de similitudes avec le titre "Got to Give It Up", sorti en 1977. Bridgeport Music Inc., qui possède les droits du groupe Funkadelic, menaçait lui aussi de poursuivre Robin Thicke, qu’il accuse d'avoir pillé la chanson "Sexy Ways", composée par le groupe américain en 1974.

"Radicalement différentes"

Selon le trio de "Blurred Lines", "il n'y a aucune autre similarité entre les compositions [...] que des éléments musicaux ordinaires. [Les auteurs de la requête] ont écrit un tube et l'ont fait sans copier la musique de quiconque". "Offrir des réminiscences d'un ‘son’ ne constitue pas une violation de copyright", affirment leurs avocats. "L'idée, en créant ‘Blurred Lines’, était d'évoquer une époque. La vérité, c'est que ces chansons sont radicalement différentes".


Robin Thicke a d'ailleurs reçu le soutien du leader du groupe Funkadelic, George Clinton, qui sur Twitter, a tranché : "Il n'y a aucun extrait de ‘Sexy Ways’ dans ‘Blurred Lines’ de Robin Thicke... Nous apportons notre soutien à Robin Thicke et Pharrell !"

Ce n'est pas la première fois que ce titre au succès planétaire essuie des critiques. À la sortie de la chanson, plusieurs organisations féministes s'étaient indignées du discours sexiste véhiculé par ses paroles et son clip.

Avec dépêches

Première publication : 17/08/2013

  • MUSIQUE

    "Blurred Lines", le tube de l'été "sexiste" multi-parodié

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)