Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

Amériques

Canada : 40 pythons trouvés dans une chambre d'hôtel

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/08/2013

La police canadienne a annoncé vendredi avoir découvert dans une chambre d'hôtel de l'Ontario des caisses contenant 40 pythons. Les reptiles appartiennent à un couple expulsé de son logement. La possession de pythons est illégale en Ontario.

Un couple expulsé de son logement a trouvé refuge dans une chambre d'hôtel de Brantford, dans l'Ontario, accompagné de ses 40 pythons, a annoncé, vendredi 16 août, la police canadienne.

"[Nous avons] trouvé jeudi plusieurs caisses en plastique contenant des pythons", ont indiqué les autorités dans un communiqué. Les 40 reptiles, "allant de 30 centimètres à 1,40 mètre", ont été confiés à la Société de protection canadienne des animaux (SPCA) car ils semblaient maltraités, a-t-elle ajouté, précisant qu'un vétérinaire serait chargé de les suivre. Les serpents sont de type python boule d'Afrique, réputés non dangereux.

La police de l'Ontario a rappelé que la possession de pythons était illégale et qu'une enquête était en cours pour déterminer la façon dont le couple a pu se procurer autant de serpents.

Le 5 août dernier au Canada, deux frères de 5 et 7 ans avaient péri étouffés dans leur sommeil par un python de 4 mètres de long et de 45 kilos.

Dans plusieurs provinces du pays, les autorités ont entamé une révision de leur législation sur la détention d'animaux sauvages.

Première publication : 17/08/2013

  • CANADA

    Enfants tués par un python au Canada : la cage était dans l'appartement

    En savoir plus

  • CANADA

    Deux enfants tués par un python au Canada : "Difficile à croire", selon les experts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)