Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

SPORT

Mondiaux d'athlétisme : l'Ougandais Stephen Kiprotich remporte le marathon

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2013

Déjà champion olympique, Stephen Kiprotich a offert à l'Ouganda sa première médaille d'or aux Mondiaux d'athlétisme à Moscou, en remportant samedi le marathon. Le jeune coureur a terminé sa course en 2 h 09 min et 9 sec.

L'Ougandais Stephen Kiprotich, champion olympique 2012, est devenu champion du monde du marathon en 2 h 9 min 9 sec, offrant à l'Ouganda son premier titre mondial dans la discipline, samedi à Moscou.

Kiprotich, qui a fait craquer tous ses adversaires, a devancé deux Ethiopiens, Lelisa Desisa (2h10:12) prenant l'argent devant Tadese Tola (2h10:23.), en bronze.

L'écrémage a véritablement commencé à partir du 30e kilomètre sous les coups de boutoirs des Kényans, des Ethiopiens, mais surtout de Kiprotich, véritable patron de la course.

Le premier Français à la 28e place

Après le 35e kilomètre, l'Ougandais a sévèrement accéléré le rythme et n'a pu être accompagné que de Tola et Desisa. Au 40e kilomètre, il était clair que la victoire se jouerait entre ses trois-là. Puis, Tola lâchait prise, de nouveau sur un coup de boutoir de Kiprotich.

Tel un cycliste sur piste, il allait alors faire des zig-zag sur la route afin de décramponner Desisa, à bout de forces. Il allait finalement parvenir à ses fins à 1,5 km de l'arrivée, pénétrant ainsi seul dans le stade. L'Ougandais pouvait alors savourer sa victoire, saluant la foule dans les derniers 300 m, sorte de tour d'honneur.

Le marathon, disputé à un horaire inhabituellement tôt (15h30) et donc avec une belle chaleur, a vu la faillite collective des Kényans, qui restaient sur trois victoires dans ces championnats.

Bien placés au 30e kilomètre encore, aucun d'entre eux n'a été capable de maintenir le rythme.

Le premier Kényan, Peter Some termine ainsi 9e en 2h11:47. Le Français Benjamin Malaty a pris la 28e place en 2h19:21.

AFP

Première publication : 17/08/2013

  • JO - ATHLÉTISME

    Marathon : l’Ougandais Stephen Kiprotich remporte la médaille d'or

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)