Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Loi asile et immigration : Gérard Collomb essuie la critique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inquiétante disparition de jeunes filles au Nigeria

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 2)

En savoir plus

SPORT

À Moscou, une athlète suédoise contrainte de dissimuler son soutien à la cause gay

© Twitter

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2013

La spécialiste suédoise du saut en hauteur Emma Green Tregaro, qui arborait des ongles aux couleurs arc-en-ciel pour marquer sa désapprobation avec la loi homophobe en Russie, a dû repeindre ses ongles en rouge, sous peine de sanctions.

La Suédoise Emma Green-Tregaro a repeint ses ongles en rouge, samedi pour la finale du saut en hauteur des Mondiaux d'athlétisme de Moscou, renonçant aux couleurs arc-en-ciel après que la Fédération internationale (IAAF) a considéré qu'il s'agissait d'une violation du règlement.

En pleine polémique autour du vote d'une loi russe interdisant la "propagande" homosexuelle devant mineurs, sous peine d'amende et de prison, la Suédoise avait affiché son soutien au mouvement gay et lesbien en maquillant ses ongles aux couleurs du drapeau de l'arc-en-ciel, jeudi, lors du concours de qualifications.

"Nous avons été contactés de façon informelle par l'IAAF, pour nous dire qu'il s'agissait par définition d'une violation aux règlements. Nous en avons informé nos athlètes", a déclaré Anders Albertsson, secrétaire général de la Fédération suédoise.

"Le code de conduite est clair, le règlement ne permet aucune déclaration commerciale ou politique durant la compétition", a-t-il ajouté.

M. Albertsson a également affirmé ne pas avoir exercé de pression sur Emma Green-Tregaro pour qu'elle change la couleur de ses ongles.

"Si elle sait qu'elle risque d'enfreindre les règles, c'est sa décision, nous n'avons aucune objection sur la façon dont elles peignent leurs ongles."

AFP

Première publication : 17/08/2013

  • JEUX OLYMPIQUES DE SOTCHI

    L'athlète russe Isinbayeva sur les gays : "J'ai été mal comprise"

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES DE SOTCHI

    L'athlète russe Isinbayeva sur les gays : "Les hommes vivent avec les femmes"

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO de Sotchi : le CIO veut des éclaircissements sur la loi antigay russe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)