Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La fumée tue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

PISA: la France championne des inégalités ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Éducation : zéro pointé pour la France ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Éducation : zéro pointé pour la France ? (partie 1)

En savoir plus

FACE À FACE

Manuel Valls candidat : et maintenant ?

En savoir plus

Afrique

Des soldats pénètrent dans la mosquée où se sont retranchés des pro-Morsi

© Mehdi Chebil - France 24 | La mosquée Al-Fath lors des heurts de vendredi

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/08/2013

Des soldats égyptiens se sont introduits sans heurts à l'intérieur de la mosquée Al-Fath, au Caire, où se sont réfugiés des partisans de Mohamed Morsi. Les militaires tâcheraient de négocier avec les manifestants pour qu'ils quittent les lieux.

Des soldats égyptiens ont pénétré samedi 17 août au matin, sans avoir recours à la force, dans la mosquée Al-Fath, au Caire, où sont retranchés de nombreux partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi, selon des images des chaînes de télévision.

Cette intervention survient au lendemain d'une nouvelle journée de violences dans le pays qui s'est soldée par la mort d'au moins 83 personnes. Les pro-Morsi entendent toutefois poursuivre leurs manifestations pour protester contre un assaut des forces de l'ordre lancé mercredi contre leurs deux campements du Caire qui a tourné au carnage.

La chaîne privée égyptienne ONTV Live a montré des images de soldats entrant dans la mosquée, alors que la télévision Al-Jazira Égypte diffusait sur son site Internet des images de militaires à l'intérieur de l'édifice religieux. Les soldats semblaient négocier avec les manifestants pour qu'ils quittent la mosquée.

Coups de feu

Une manifestante à l'intérieur de la mosquée a déclaré à l'AFP par téléphone que les protestataires demandaient à ne pas être arrêtés, ou attaqués par des civils hostiles qui se sont rassemblés devant la mosquée.

La police avait débuté vendredi soir tard le siège de la mosquée, où seraient réfugiées près d'un millier de personnes, selon le témoignage d'un autre manifestant joint par l'AFP. Ce chiffre ne pouvait être confirmé de source indépendante.

Des coups de feu ont été échangés au début de siège mais ont ensuite cessé, toujours selon des manifestants contactés par l'AFP.

Avec dépêches
 

Première publication : 17/08/2013

  • ÉGYPTE

    Reportage au Caire : comment pro et anti-Morsi se radicalisent

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : prise pour cible, la minorité copte vit dans la peur

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : retour sur les événements du jeudi 15 août

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)