Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques

Mexique : arrestation du chef du puissant cartel du Golfe

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/08/2013

Le numéro un du cartel du Golfe a été interpellé, samedi, à Rio Bravo, dans le nord-est du Mexique. Cette arrestation constitue, après celle du chef des Zetas en juillet, un nouveau succès pour les autorités mexicaines dans la lutte anti-drogue.

Le chef du cartel du Golfe, recherché par les États-Unis, a été interpellé par l'armée au Mexique, samedi 17 août. Cette arrestation constitue un nouveau succès dans la lutte contre le trafic de stupéfiants après l'arrestation en juillet du chef des Zetas, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Mario Ramirez Trevino, alias "X-20", ou "Le Chauve", a été arrêté à Rio Bravo, une ville de l'Etat de Tamaulipas (nord-est) proche de la frontière avec le Texas, selon une source au ministère de la Justice. Des hélicoptères de l'armée mexicaine survolaient la région samedi matin, selon des témoins.

Cinq millions de dollars de récompense

Le département d'État américain avait offert une récompense de cinq millions de dollars pour des informations menant à l'arrestation de ce trafiquant de drogue, recherché par les États-Unis notamment pour trafic de cocaïne.

Ramirez Trevino était devenu chef du cartel du Golfe en septembre 2012, après l'arrestation de son prédécesseur Jorge Eduardo Costilla, à Tampico.

Le ministère mexicain de l'Intérieur a annoncé une conférence de presse dimanche pour donner des détails sur l'arrestation du chef du cartel du Golfe, qui serait âgé de 51 ans.

Depuis son arrivée au pouvoir l'an dernier, le gouvernement du président mexicain Enrique Pena Nieto s'est engagé à réduire les violences liées au trafic de drogue, qui ont fait plus de 70 000 morts depuis 2006.

Le cartel du Golfe fragilisé

Les autorités mexicaines ont arrêté en juillet dernier Miguel Angel Trevino, alias "Z-40", chef des Zetas, considéré comme le cartel le plus brutal du Mexique, un premier succès pour le président. Ce trafiquant est actuellement détenu dans une prison de très haute sécurité.

Le cartel du Golfe a perdu une partie de sa puissance depuis sa scission d'avec les Zetas en 2010, qui étendent leur empire sur 17 des 32 provinces fédérales mexicaines, selon la firme américaine d'analyse de sécurité Stratfor. Cette rupture a provoqué une lutte sanglante dans le nord-est du Mexique.

Les Zetas sont également en conflit avec le cartel de Sinaloa, dirigé par le "capo" le plus puissant du pays, Joaquin "El Chapo" Guzman, pour le contrôle des routes de la drogue vers les États-Unis, et pour d'autres activités criminelles comme les enlèvements de migrants, le racket ou encore le vol de carburant.

Avec dépêches

Première publication : 18/08/2013

  • TRAFIC DE DROGUES

    Les Zetas, un gang mexicain shooté à la violence et aux technologies

    En savoir plus

  • CARTEL DE LA DROGUE

    Mexique : le chef du terrible gang des Zetas arrêté sans un seul coup de feu tiré

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)