Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

WHO'S NEXT le salon international du prêt-à-porter et des accessoires de mode présente les collections de l'été 2015.

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang consent aux retrouvailles des familles séparées par la guerre

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/08/2013

Pyongyang a accepté de reprendre avec Séoul le programme de réunions des familles séparées par la guerre de Corée. Quelque 72 000 Sud-Coréens attendent de revoir leurs proches résidant au nord de la frontière depuis la fin du conflit en 1953.

La Corée du Nord a accepté, dimanche 18 août, la proposition de Séoul de reprendre les réunions des familles séparées par la guerre de Corée, il y a 60 ans, a indiqué l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Pyongyang est disposé à organiser des retrouvailles pendant la fête traditionnelle de l'automne, qui tombe cette année le 19 septembre, a ajouté le comité pour la réunification pacifique de la Corée, cité par KCNA. Les Nord-Coréens proposent que les réunions se tiennent au mont Kumgang, un site prisé par les touristes. Ils ont également proposé une deuxième réunion, par lien vidéo cette fois, le 4 octobre, date anniversaire du sommet intercoréen de 2007, selon KCNA.

Des millions de Coréens séparés

Des millions de Coréens ont été séparés de leurs proches à la fin de cette guerre (1950-53), certains se trouvant au nord et d'autres au sud de la frontière infranchissable qui coupe en deux la péninsule depuis 1953. Les dernières rencontres entre proches, organisées sous la tutelle de la Croix-Rouge, ont eu lieu en 2010.

Quelque 72 000 Sud-Coréens, dont la moitié ont plus de 80 ans, attendent de revoir leurs proches, résidant au nord de la frontière et dans l'impossibilité de quitter leur pays, même ponctuellement. Mais seules quelques centaines de personnes participent à chaque série de rencontres.

La semaine dernière, Séoul avait engagé Pyongyang à reprendre ces réunions. Après des mois de très vives tensions, les deux voisins et ennemis tentent de reprendre le dialogue. Ils viennent ainsi de se mettre d'accord pour la réouverture du site industriel inter-coréen de Kaesong, fermé par Pyongyang en avril dernier.

La tension avait brusquement grimpé sur la péninsule à la fin de 2012, après un tir de fusée réussi, puis un troisième essai nucléaire réalisé par Pyongyang, qui avaient entraîné un nouveau train de sanctions internationales.

Avec dépêches

Première publication : 18/08/2013

  • DIPLOMATIE

    Péninsule coréenne : le complexe industriel de Kaesong va rouvrir

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Guerre de Corée : Pyongyang célèbre les 60 ans de l'armistice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)