Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Football: sanction démesurée pour Brandao ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Tchéky Karyo

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jacques Attali, président de PlaNet Finance

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jeff Koons, l'icône du néo-pop s'expose à Paris !

En savoir plus

FOCUS

Massacre de Thiaroye : une histoire toujours controversée, 70 ans après

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Réunion de l'Opep sous haute pression

En savoir plus

Afrique

L'ancien président égyptien Hosni Moubarak bientôt libre ?

© © AFP | Archives

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/08/2013

Blanchi d'une accusation de corruption, l'ancien président Hosni Moubarak reste détenu pour un dernier chef d'inculpation. Mais selon son avocat, qui va faire appel pour cette dernière affaire, il pourrait être libéré d'ici la fin de la semaine.

Nouveau chef d'accusation contre Mohamed Morsi

Mohamed Morsi, président égyptien destitué par l'armée, est sous le coup d'un nouveau chef d'inculpation pour "complicité de meurtre et de torture" sur des manifestants protestant devant le palais présidentiel fin 2012, a-t-on appris lundi 19 août de sources judiciaires. 

L'ex-chef de l'État, détenu au secret depuis le 3 juillet, est déjà accusé de s'être évadé de prison avec l'aide du Hamas lors de la révolte populaire qui a renversé son prédécesseur Hosni Moubarak. Dans le cadre de cette nouvelle inculpation, il sera détenu pour enquête durant 15 jours à compter du 26 août.

Presque libre. L'ancien président égyptien Hosni Moubarak, renversé en février 2011, a été blanchi dans une affaire de corruption, mais il reste toutefois détenu pour une autre affaire, selon des sources judiciaires citées par l’AFP.  Son avocat Farid al-Dib affirme toutefois que cette seconde affaire devrait être résolue rapidemment, ouvrant la voie à la libération de l'ex-raïs. Il entend en effet s'appuyer sur le fait que l’ancien homme fort de l’Egypte a remboursé les 450 000 euros qu'il est accusé d'avoir reçus sous forme de cadeaux offerts par le ministère de l'Information. "Tout ce qui nous reste, c'est une simple procédure administrative qui devrait prendre moins de 48 heures, a ainsi déclaré Farid El Dib. Il devrait être libéré d'ici la fin de la semaine."

Une source proche du parquet, citée par l’agence Reuters, n'a pas explicitement confirmé cette prochaine libération, mais a déclaré que Hosni Moubarak resterait encore deux semaines derrière les barreaux avant que les autorités judiciaires ne prennent une décision définitive sur le dernier dossier ouvert à son encontre.

Prison à vie

Depuis avril, Hosni Moubarak avait obtenu d'être libéré sous conditions dans le cadre de deux autres affaires, l'une pour corruption et l'autre pour le meurtre de manifestants, au motif qu'il avait dépassé la période maximale de détention préventive. Le premier procès de l'ancien président, âgé de 85 ans, avait abouti en juin 2012 à une condamnation à la prison à vie, mais la Cour de cassation avait ordonné un nouveau procès, qui a commencé le 11 mai. Mais cette procédure ne l'oblige pas à rester en prison.

L’ancien raïs est détenu dans la prison de Tora, en périphérie sud du Caire. Ironie de l’histoire, des dirigeants des Frères musulmans sont détenus au même endroit, depuis la chute du président Mohamed Morsi, le 3 juillet.

Avec dépêches

 

Première publication : 19/08/2013

  • ÉGYPTE

    Dans le Sinaï, au moins 24 policiers égyptiens tués lors d'une attaque

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Au moins 36 prisonniers islamistes meurent lors d'un transfert en prison

    En savoir plus

  • ÉGYPTE - REPORTAGE

    En images : Bibles brûlées et murs calcinés dans une église copte de Gizeh

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)