Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins 37 pèlerins tués par un train en Inde, le conducteur lynché à mort

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2013

Alors qu'ils traversaient les voies ferrées, au moins 37 pèlerins hindous ont perdu la vie, fauchés par un train lundi dans l'État du Bihar (est de l'Inde). La foule en fureur a incendié les wagons et lynché à mort l'un des conducteurs.

Au moins 37 pèlerins ont été tués lundi par un train dans l'est de l'Inde alors qu'ils traversaient les voies, un accident qui a suscité la fureur de la foule qui a lynché à mort un conducteur du train, ont indiqué les autorités.

Les pélerins traversaient la voie de chemin de fer dans l'Etat du Bihar, à quelque 200 km de la capitale de l'Etat, Patna, lorsque le train est arrivé à toute allure, fauchant le groupe.

"Le bilan est désormais de 37 décés", a déclaré S.K. Bharadwaj, un responsable de la police chargé de ramener le calme sur le lieu de l'accident. "Des dizaines de personnes ont été blessées. Nous n'avons pas le nombre exact car ils ont été amenés dans plusieurs hôpitaux".

Après l'accident, des groupes ont convergé vers le train express Rajya Rani, incendié des wagons et mis à sac la gare de Dharhara, a déclaré à l'AFP le chef des chemins de fer de la région, Arun Malik.

La foule s'en est pris aux conducteurs du train, dont un a été tué, a précisé S.K. Bharadwaj. "Un des conducteurs frappés par les agitateurs est mort. L'autre est à l'hôpital où il lutte pour sa vie".

"Six wagons ont été incendiés et la gare a été mise à sac par la foule. Nos employés se sont enfuis de peur d'être attaqués", a raconté Arun Malik.

Le Premier ministre Manmohan Singh a appelé au calme "afin que les opérations de secours puissent se dérouler au mieux".

Selon un haut responsable des chemins de fer, les pélerins n'avaient aucune idée de l'arrivée du train sur l'une des trois voies de la gare.

Deux trains étaient à quai et le Rajya Rani Express a reçu la permission de traverser la gare, a indiqué à la presse Arunendra Kumar, le président du conseil national des chemins de fer, à New Delhi. "Mais l'accident s'est produit car des personnes sont descendues du quai pour traverser les voies".

Selon l'agence de presse Press Trust of India, un grand nombre de pélerins étaient présents pour se rendre à un temple voisin. Certains étaient des Kanwarias, qui vénèrent Shiva, le dieu de la destruction.

Le réseau ferré indien, géré par l'Etat, transporte 18,5 millions de personnes chaque jour et reste le principal moyen de transport longue distance dans ce vaste pays de 1,2 milliard d'habitants, dont l'écrasante majorité n'a pas les moyens de prendre l'avion.

Mais les chiffres en matière de sécurité sont accablants: on recense chaque année quelque 300 accidents, souvent meurtriers, dus à des collisions ou des déraillements.

Selon un rapport officiel de 2012, près de 15.000 personnes meurent chaque année rien qu'en traversant les voies, un chiffre que le gouvernement a qualifié de "massacre".

AFP

Première publication : 19/08/2013

  • INDE

    Explosion à bord d'un sous-marin indien, 18 marins coincés

    En savoir plus

  • INTOXICATION ALIMENTAIRE

    Violentes manifestations en Inde après l'intoxication mortelle de 22 écoliers

    En savoir plus

  • INDE

    Inde : les violeurs de la touriste suisse condamnés à la prison à vie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)