Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La RDC fête son indépendance mais toujours pas de calendrier pour les élections

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à l'aéroport d'Istanbul : 41 victimes, la Turquie pointe du doigt le groupe EI

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La sixième extinction : comment sauver les espèces ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

Afrique

L'Union européenne suspend ses livraisons d'armes à l'Égypte

© FRANCE 24 | Catherine Ashton

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/08/2013

Au cours d'une réunion à Bruxelles, mercredi, les 28 ministres des Affaires étrangères de l'UE ont décidé de suspendre la fourniture d'armes à l'Égypte, en réponse à l'aggravation des violences qui ont fait plusieurs centaines de morts.

Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi pour suspendre des licences d'exportation d'équipements sécuritaires et d'armes vers l'Égypte.

Au cours d'une réunion extraordinaire à Bruxelles consacrée à la crise égyptienne, les chefs de la diplomatie ont également décidé de "réexaminer" l'assistance à l'Égypte dans le domaine de la sécurité, en réponse à l'aggravation des violences qui ont fait plusieurs centaines de morts depuis une semaine, selon les conclusions de la réunion.

La plupart des pays de l'UE avaient déjà annoncé qu'ils suspendaient la livraison d'armes à l'Égypte en raison de la crise. Toutefois, la porte-parole de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a rappelé que "l'assistance aux catégories les plus vulnérables et à la société civile doit se poursuivre" dans le pays.

"Nous avons affirmé notre soutien au peuple de l'Égypte (...) qui est un partenaire essentiel" de l'UE, a souligné Catherine Ashton à l'issue de la réunion. "Nous condamnons avec force tous les actes de violence et nous estimons que les actions récemment menées par les militaires ont été disproportionnées. Nous appelons toutes les parties à mettre fin aux violences", a-t-elle ajouté.

Avec dépêches

Première publication : 21/08/2013

  • ÉGYPTE

    La justice ordonne la remise en liberté conditionnelle d'Hosni Moubarak

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Gilles Kepel sur FRANCE 24 : "Les germes d'une guerre culturelle en Égypte sont là"

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Reportage : en Égypte, les Frères musulmans mobilisés bien qu'affaiblis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)