Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

Amériques

JO-2016 : le maire de Rio s'en prend aux instances sportives du Brésil

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/08/2013

Dans un entretien télévisé, le maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes, fustige les instances sportives du Brésil, pays hôte des Jeux olympiques en 2016. Selon lui, le pays n'a pas de véritable politique sportive.

Alors que le Brésil et sa mégalopole Rio de Janeiro s'apprêtent à accueillir les Jeux olympiques en 2016, le maire de la ville hôte, Eduardo Paes, s'est lancé dans une violente diatribe contre les instances sportives de son pays. Dans un entretien, qui sera diffusé vendredi par la chaîne ESPN, l'homme politique a jugé "honteux" que le Brésil accueille les Jeux, car selon lui l'État n'a pas de véritable politique sportive .

"C'est une honte que le Brésil accueille les Jeux olympiques [...] Nous devons prendre soin de l'héritage des Jeux olympiques dans la ville, le gouvernement fédéral est celui qui doit mettre en place une politique sportive", a-t-il ainsi affirmé.

Interrogation sur l'avenir des insfrastructures

D'après lui, la ville de Rio bénéficiera certainement d'un "legs" en infrastructures après la compétition, mais il a précisé ne pas vraiment savoir comment et par qui seront administrés ces centres sportifs, s'ils seront gérés de manière durable ou s'ils "se convertiront en lieux où les dirigeants placent leur cousine au bar".

Très virulent contre les dirigeants des instances sportives de son pays, Eduardo Paes a également qualifié de "scandale" le fait que ces derniers soient indéfiniment reconduits dans leurs fonctions. "C'est un scandale, une honte, la manière dont les choses fonctionnent. Il est difficile d'administrer le sport au Brésil avec la qualité des dirigeants en place [...] Ils restent [en place] à vie", a-t-il protesté.

Avec dépêches

Première publication : 22/08/2013

  • BRÉSIL

    Dilma Rousseff propose des investissements et un référendum pour sortir de la crise

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Les manifestations au Brésil "cristallisent des revendications hétéroclites"

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Le Brésil a mal à son modèle économique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)