Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le rêve d’Europe des jeunes footballeurs ivoiriens

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La DCNS a subi des fuites massives de documents

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sexisme, c'est terminé (selon les hommes)"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je rêvais d'un autre monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Moyen-orient

Plusieurs roquettes tirées du sud du Liban vers Israël

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/08/2013

Au moins deux roquettes tirées du Liban ont touché jeudi le nord d'Israël sans faire ni victimes ni dégâts, déclarent la police israélienne et les services de sécurité libanais. Pour l'heure, l'attaque n'a pas été revendiquée.

La police israélienne et les services de sécurité libanais annoncent que deux roquettes au moins ont été tirées depuis la région de Tyr, au sud du Liban, vers Israël. Il n'y a pas de victimes ni de dégâts.

L'armée israélienne a par ailleurs indiqué que le bouclier antimissile Iron Dome avait intercepté au moins une roquette et a demandé aux habitants de la région de demeurer à proximité des abris.

L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Mais de son côté Israël impute cette action à une "organisation djihadiste internationale", le terme employé par l'État hébreu pour qualifier Al-Qaïda ou ses franchises. "Nous frapperons quiconque tente de nous faire du mal", a prévenu le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Incidents frontaliers à intervalles réguliers

C'est la première fois depuis mai dernier qu'un tel incident se produit.

Le sud du Liban, bastion du Hezbollah chiite libanais, a déjà été utilisé par le passé par des activistes palestiniens pour tirer sur le territoire israélien. Le Hezbollah, bête noire d'Israël, n'a plus revendiqué de tir de roquettes vers l'État hébreu depuis la fin du conflit de 2006.

Les incidents frontaliers entre Israël et le Liban se produisent toutefois à intervalles réguliers. Dans la nuit du 6 au 7 août dernier, plusieurs soldats israéliens ont été blessés dans des explosions survenues après une incursion israélienne à Labbouné, au Liban-Sud.

Avec dépêches

Première publication : 22/08/2013

  • PROCHE-ORIENT

    Des roquettes tirées depuis le Liban touchent le nord d'Israël ‎

    En savoir plus

  • LIBAN

    Le Hezbollah revendique l'attaque du 7 août contre des soldats israéliens

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'UE inscrit l'aile militaire du Hezbollah sur sa liste des groupes terroristes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)