Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

Amériques

Scandale Prism : la NSA aurait intercepté 56 000 courriels privés par an

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/08/2013

Selon des documents déclassifiés par la Maison Blanche et publiés mercredi, l'agence de renseignement américaine a reconnu avoir "involontairement" collecté sans mandat préalable jusqu'à 56 000 courriels par an entre 2008 et 2011.

La National Security Agency (NSA) américaine pourrait avoir "involontairement" et
illégalement intercepté jusqu'à 56 000 courriels privés par an entre 2008 et 2011 dans le cadre d'un programme dont un tribunal secret a jugé qu'il pourrait avoir violé les lois et la Constitution des États-Unis, montrent des documents publiés mercredi 21 août.

Ces documents jusqu'ici classés secret ont été déclassifiés par la Maison Blanche, qui tente de faire retomber le scandale provoqué par les révélations de l'informaticien Edward Snowden sur l'ampleur des programmes de surveillance des agences de renseignement américaines.

Selon des responsables américains, les documents en question montrent que les programmes de collecte de renseignements qui ont conduit la NSA à empiéter "par inadvertance" sur la vie privée des Américains ont été identifiés et corrigés.

L'interception de courriels entre ressortissants américains doit normalement être autorisée par un mandat.

Or cela n'était pas le cas, ce qui a conduit le Foreign Intelligence Surveillance Court (FISC), un tribunal secret qui supervise les activités de renseignement, à s'interroger dès 2011 sur la légalité des actions de la NSA.

La collecte extrajudiciaire de dizaines de milliers de courriels semble, "à certains égards, manquer de bases juridiques et constitutionnelles", a ainsi jugé John Bates, un magistrat du FISC, en octobre 2011, lit-on dans un des documents déclassifiés mercredi.

Selon les responsables américains et un document judiciaire déclassifié par la Maison blanche, la NSA a décidé de "détruire" ces éléments collectés "par inadvertance" et de renforcer ses procédures de contrôle.

"Quand il y a une opération aussi complexe sur le plan technologique, dans laquelle des milliers de personnes sont impliquées, il y a forcément des erreurs", a plaidé un responsable du renseignement américain.

La NSA passerait chaque année au crible quelque 250 millions d'emails dans le monde, ainsi que des millions de conversations téléphoniques.

Reuters

Première publication : 22/08/2013

  • ESPIONNAGE

    Affaire Prism : après l’arrestation de son compagnon, Greenwald va publier d’autres documents

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La NSA a commis"des milliers" d'infractions aux lois sur la vie privée

    En savoir plus

  • CYBERSURVEILLANCE

    L'Union européenne, cible prioritaire de la NSA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)