Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 25/08/2013

Le procès de Bo Xilai vu par les internautes chinois

Aujourd’hui sur le net, les internautes chinois réagissent à l’ouverture du procès de Bo Xilai. La Toile thaïlandaise dénonce la mise en place d’une surveillance accrue du web. Et une vidéo imagine ce à quoi ressemblerait le ciel si la Lune était remplacée par d’autres astres.

Le procès de Bo Xilai vu par les internautes chinois

 

Le procès de l’ancien haut dirigeant chinois Bo Xilai, accusé de corruption et d’abus de pouvoir, s’est ouvert ce jeudi à Jinan, dans l’est du pays. Une audience dont les détails ont été diffusés en direct sur le microblog du tribunal en charge de cette affaire. Le compte-rendu de la séance, ainsi que des photos de la cour ont ainsi été mis en ligne, en temps réel, sur ce compte créé pour permettre aux journalistes et au public de suivre cet événement qui était très attendu.

Des clichés qui ont été décortiqués par les internautes. Cette photo, notamment, a suscité de nombreux commentaires de la part des blogueurs qui s’interrogent sur la signification du geste de la main que semble faire Bo Xilai, en se demandant s’il ne s’agirait pas d’un message secret destiné à ses proches.

Et si ce procès n’est pas un sujet tabou sur les réseaux sociaux chinois, le pouvoir semble toutefois vouloir garder la main sur la teneur des débats. Les commentaires qui apparaissent sur le site viennent ainsi pour la plupart soutenir la lutte anti-corruption du nouveau président Xi Jinping, en considérant que le jugement pourrait servir d’exemple aux autres responsables politiques du pays.

Les messages plus critiques sont, eux, censurés avant publication, d’après le South China Morning Post, un quotidien de Hong Kong. Ainsi, ce partisan de Bo Xilai se dit contraint de ne pas citer le nom du dirigeant déchu pour défendre son bilan à Dalian et à Chongqing, deux villes qu’il a dirigées avant de tomber en disgrâce.

Et c’est sur les réseaux sociaux étrangers que l’artiste dissident Ai Weiwei, très critique envers le système judiciaire chinois, a lui réagi au procès, en retouchant cette photo pour s’imaginer en officier de police chargé d’escorter l’accusé.

 

La Thaïlande veut renforcer sa surveillance du web

Le gouvernement thaïlandais a récemment annoncé son intention de renforcer sa surveillance du web. Une mesure destinée selon les autorités à lutter contre les menaces qui pèsent sur la sécurité intérieure et qui leur permettra de contrôler le contenu des commentaires des internautes sur les réseaux sociaux comme Facebook ou YouTube mais aussi sur des applications pour smartphone comme Line, un service de messagerie instantanée japonais très populaire dans le pays. Une décision qui provoque de vives réactions sur la Toile locale.

En effet, pour beaucoup d’utilisateurs du web, cette surveillance accrue à venir constituera ni plus ni moins une violation de leurs droits individuels. C’est notamment le cas du Thai Netizen Network, un mouvement militant pour un Internet libre, qui explique dans ce communiqué que la mesure, très inquiétante, risque de mettre à mal la liberté d’expression des internautes thaïlandais.

Des craintes qu’ils sont nombreux à partager sur le web à l’image de cette blogueuse qui estime qu’en plus d’empiéter sur leurs libertés individuelles, cette mesure est clairement anticonstitutionnelle. Une surveillance renforcée qui pour beaucoup d’internautes comme l’auteur de ce post n’est d’ailleurs pas digne d’un pays démocratique comme la Thaïlande mais plutôt d’un pouvoir tyrannique.

Une mesure largement décriée en ligne donc mais pas uniquement. En effet, comme le montre un sondage récemment réalisé auprès des citoyens, 74% d’entre eux sont opposés à la mise en place d’un tel contrôle du web. Un contrôle qui s’apparente pour les Thaïlandais à l’instauration d’une censure sur Internet.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Les internautes chinois sont nombreux à réagir avec ironie à l’entrée en vigueur, le mois prochain, d’un nouveau règlement sur l’utilisation des toilettes publiques à Shenzhen, dans le sud du pays. Un texte qui prévoit de punir d’une amende de 100 yuans, soit environ 12 euros, les hommes qui manqueraient de précision en soulageant leur vessie dans les urinoirs publics. L’annonce a suscité une avalanche de moqueries sur les réseaux sociaux. En effet, des utilisateurs se demandent comment l’infraction sera constatée et imaginent déjà la mairie créer des emplois d’inspecteurs de latrines à travers la ville.

 

Un blog Tumblr détourne les photos de jambes bronzées

Fasciné par la ressemblance qu’il peut y avoir entre deux saucisses et une paire de jambes bronzées, un internaute s’est amusé à créer un blog Tumblr baptisé « Hot Dog legs » sur lequel sont compilées des dizaines de photos de cuisses huilées mais aussi de saucisses prises sur la plage. Des images que les curieux sont invités à scruter pour deviner s’il s’agit de jambes ou au contraire de nourriture, l’illusion étant parfois si parfaite qu’il est difficile de se décider. Une initiative pleine d’humour à découvrir au plus vite.

 

Vidéo du jour

A quoi ressemblerait le ciel de nuit si la Lune était remplacée par d’autres astres ? C’est à cette intrigante question que répond cette vidéo réalisée par le studio Yeti Animation. Un clip dans lequel le satellite naturel de la terre laisse successivement sa place à Neptune, Uranus, Jupiter ou encore Saturne et qui ne devrait pas manquer d’étonner les internautes…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/10/2014 Réseaux sociaux

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

Au sommaire de cette édition : des activistes du monde entier expriment leur solidarité avec les manifestants hongkongais; la Toile dénonce la répression dont sont victimes les...

En savoir plus

30/09/2014 Réseaux sociaux

Instagram bloqué en Chine

Au sommaire de cette édition : les autorités chinoises procèdent au blocage d’Instagram; un voleur devient la risée du web argentin; et un artiste propose d’assister à...

En savoir plus

27/09/2014 Terrorisme

France : inquiétudes autour de la loi antiterroriste

Le 18 septembre dernier, l'assemblée nationale votait sous procédure d’urgence un projet de loi pour lutter contre le terrorisme. Un texte très polémique auquel se sont opposées...

En savoir plus

29/09/2014 guerre

Des ONG au chevet des civils syriens

Au sommaire de cette édition : de nombreuses ONG s’inquiètent du sort des civils syriens; une femme émiratie pilote de chasse est une star sur la Toile; et des Américains...

En savoir plus

26/09/2014 Réseaux sociaux

Émotion en ligne après l'assassinat d'Hervé Gourdel

Au sommaire de cette édition : la Toile française fait part de son émotion après l’assassinat d’Hervé Gourdel; au Colorado, des élèves partent en guerre contre les programmes...

En savoir plus