Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le rapt revendiqué par un groupe lié à l'EI

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

FRANCE

Gérard Depardieu : "Je ne suis jamais parti" de France

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2013

Dans une interview au Figaro magazine, Gérard Depardieu affirme qu'il n'a jamais quitté la France. L'acteur "aime toujours autant" son pays mais refuse de se laisser enfermer dans des frontières. Selon lui, il s'agit d'un "énorme malentendu".

Gérard Depardieu affirme dans un entretien au Figaro Magazine qu'il n'est "jamais parti" de France et que la polémique autour de son installation en Belgique avant d'obtenir la nationalité russe est "un énorme malentendu".

"Je ne suis jamais parti ! Je refuse de me laisser enfermer dans des frontières, c'est complètement différent. Je suis un homme libre. Je me sens partout chez moi en Europe", déclare le monstre sacré du cinéma français, pour qui "toute cette histoire est un énorme malentendu".

Gérard Depardieu affirme qu'il "aime toujours autant la France". "C'est mon pays, j'y habite régulièrement, j'y ai mes restaurants, dans lesquels travaillent plus de 80 personnes", dit-il dans cet entretien largement consacré à ses goûts culinaires.

L'acteur a obtenu la nationalité russe en janvier après avoir acquis une résidence à Néchin (Belgique) et suscité une polémique sur les motivations fiscales de ce départ.

"Je pense que l'on ne peut pas faire comme si tout allait bien (en France), ajoute Gérard Depardieu. Les gens sentent bien le décalage entre le discours que les responsables politiques leur tiennent et la réalité qu'ils vivent quotidiennement. Ce fossé finira par éclater au grand jour, peut-être aux prochaines élections".

L'acteur ajoute, sans explication, que s'il recevait Jean-Marc Ayrault, il lui servirait "un colin froid vinaigrette avec des échalotes", et que s'il conviait François Hollande, il choisirait "un poulet en cocotte et, pour son quatre-heures, deux tartines de saindoux".

Quant à Nicolas Sarkozy, Gérard Depardieu assure qu'"il mange" et "peut boire aussi un petit verre de vin". "En tout cas, il a de la chance parce qu'il sait s'arrêter. Bon, moi, je ne sais pas. J'ai une certaine admiration pour les gens qui savent...", ajoute le comédien.

AFP

Première publication : 23/08/2013

  • PEOPLE

    Gérard Depardieu souhaite obtenir la nationalité algérienne

    En savoir plus

  • FRANCE

    Dans la résidence de Poutine, Depardieu reçoit son passeport russe

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Quand les César moquent Gérard Depardieu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)