Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Afrique

Le groupe de Belmokhtar et le Mujao fusionnent et menacent la France

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/08/2013

Deux groupes islamistes radicaux ayant occupé un temps le nord du Mali, dont celui du djihadiste Mokhtar Belmokhtar (photo), annoncent leur fusion et menacent de s'attaquer aux intérêts de la France.

Donné pour mort en mars dernier, traqué par les services français, le djihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, alias "le borgne", court toujours. Son groupe radical, la katiba des Moulathamine (la brigade des enturbannés, en arabe), vient de fusionner avec le Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), affirment les deux mouvements dans un communiqué publié par l'Agence Nouakchott information (ANI). L'authenticité du communiqué n'a pu être vérifiée mais l’ANI est un canal de communication fréquemment utilisé par les djihadistes du Sahel.

"Vos deux frères dans le Mujao et les Moulathamine annoncent leur rassemblement et leur fusion en un seul mouvement qu'ils appellent les 'Mourabitoune' [en référence à la dynastie berbère des Almoravides] pour unifier les rangs des musulmans autour d'un même projet, du Nil à l'Atlantique", est-il écrit dans le texte signé par Mokhtar Belmokhtar et le Touareg Ahmed Ould Amer, connu sous son nom de guerre "Ahmed Telmissi", qui dirige le Mujao . Ils ont également précisé avoir décidé de céder la direction du nouveau mouvement à une "autre personnalité" sans en donner le nom, selon l'ANI.
 
Création d'un État islamique

Cité par l'agence, Mokhtar Belmokhtar déclare que le groupe se donne pour objectif la création d'un État islamique et voit dans les récents événements en Égypte une preuve de la volonté des forces "croisées et sionistes" de détruire l'islam. Le djihadiste souligne que le nouveau groupe va concentrer ses attaques contre les intérêts français. "Nous disons à la France et ses alliés dans la région [que] les moudjahidine se sont réunis et ont décidé de vaincre vos armées et de détruire vos plans et vos projets", dit-il.
 
Les deux groupes armés islamistes, qui ont rompu avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012 avant d'en être chassés à la suite d'une intervention internationale dirigée par la France à partir de janvier 2013. Les deux groupes avaient revendiqué les attentats-suicides menés en mai dernier au Niger contre une base militaire d'Agadez et la mine d'uranium d'Arlit.
 
Avec dépêches

 

Première publication : 23/08/2013

  • ATTAQUES AU NIGER

    Le groupe de Mokthar Belmokhtar revendique le double attentat au Niger

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)