Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

Afrique

Le rappeur tunisien Weld El 15 passé à tabac par des policiers

© Le rappeur tunisien Weld el 15 | AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2013

Le rappeur tunisien Weld El 15 a été interpellé et battu jeudi soir par des policiers à l'issue d'un concert, a affirmé l'avocat du chanteur. L'artiste, condamné en juillet pour son titre "Les policiers sont des chiens", a été remis en liberté.

Le rappeur tunisien Weld El 15, condamné début juillet pour une chanson insultant la police, a été interpellé et battu jeudi soir par des policiers à l'issue d'un concert, a affirmé vendredi son avocat, Ghazi Mrabet, à l'AFP.

"Après le concert au festival international de Hammamet (50 km au sud de Tunis), de 25 à 30 policiers sont entrés de force dans les loges et ont interpellé Weld El 15 et un autre rappeur, Klay BBJ", a relaté l'avocat.

"Dans le fourgon, ils ont été battus, surtout Weld El 15 qui a été blessé au visage notamment", a-t-il ajouté. Selon lui, les policiers ont demandé que les deux artistes -- qui ont été remis en liberté dans la nuit -- soient déférés devant le parquet en raison de chansons offensantes envers les fonctionnaires.

Dépôt de plainte contre la police

Après avoir écopé de deux ans ferme en première instance, Weld El 15 avait vu sa peine réduite en appel à six mois de prison avec sursis pour sa chanson "Boulicia Kleb" (Les policiers sont des chiens). "Mais il n'a pas chanté cette chanson (jeudi soir). Il a chanté son vieux répertoire, des chansons datant de l'époque (du dictateur déchu Zine El Abidine) Ben Ali", a souligné Me Mrabet.

"À l'époque, il n'avait pas été arrêté pour ces textes", a-t-il encore relevé. L'avocat a indiqué qu'il allait déposer plainte contre les policiers pour avoir passé à tabac son client.

Le procès de Weld El 15, de son vrai nom Ala Yaacoubi, avait relancé les critiques contre le gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda qui est régulièrement accusé de chercher à restreindre la liberté d'expression acquise après la chute du régime de Ben Ali en janvier 2011.

Plusieurs ONG ont ainsi dénoncé le placement en détention provisoire depuis dimanche d'un caméraman, qui avait filmé un cinéaste jetant un oeuf sur le ministre de la Culture.

AFP

Première publication : 23/08/2013

  • TUNISIE

    Convoquée par le tribunal de Ben Arous, la journaliste Hind Meddeb fuit la Tunisie

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le rappeur tunisien Weld El 15 condamné à deux ans de prison ferme

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Fin de cavale pour le rappeur tunisien Weld El 15

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)