Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dice Kayek illumine la semaine de la haute couture à Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions réglementées

En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

Afrique

François Bozizé : "Jacob Zuma n’a pas tenu ses promesses"

© AFP

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 25/08/2013

Dans un journal sud-africain, l’ex-président centrafricain François Bozizé attribue son renversement par les rebelles de la Séléka au président d'Afrique du Sud. Selon lui, Jacob Zuma n’a pas respecté un accord secret visant à le protéger.

Quatre mois après avoir été renversé par les rebelles centrafricains de la Séléka, Francois Bozizé sort une nouvelle fois de son silence. Après avoir accordé une interview à RFI diffusée le 10 août, il se confie au "Sunday Times" d’Afrique du Sud dans son édition du dimanche 25 août.

Dans cet entretien, qui s’est déroulé cette semaine à Paris où l’ex-homme fort de Bangui réside avec sa famille, François Bozizé revient sur les raison du coup d’État qui l’a dépossédé du pouvoir le 24 mars dernier. Selon lui, le président sud-africain Jacob Zuma n’a pas respecté à la lettre un accord secret de défense, qui datait de 2007.

François Bozizé dit avoir secrètement envoyé son fils, Jean-Francis, alors ministre centrafricain de la Défense, à Pretoria en décembre 2012, pour renouveler cet accord avec Jacob Zuma. Objectif : obtenir suffisamment de troupes sud-africaines et d’armes pour stopper l'avancée des rebelles de la Séléka sur la capitale, Bangui. Finalement, 200 soldats sud-africains environ sont arrivés en janvier 2013 en Centrafrique, très loin du nombre promis par Zuma, selon l’ex-président.

François Bozizé dit aussi avoir eu une "discussion frénétique" trois heures durant avec son homologue sud-africain, trois jours seulement avant la chute de Bangui, pour lui rappeler sa promessse passée. Au moment de la prise de la ville, 15 soldats sud-africains avaient trouvé la mort dans des combats avec les rebelles.

Comme il l’avait déjà déclaré sur RFI, François Bozizé a dit qu'il était à la recherche de soutiens pour revenir au pouvoir, laissant entendre qu'il pourrait utiliser la force si nécessaire.

Première publication : 25/08/2013

  • CENTRAFRIQUE

    L'ex-président Bozizé visé par une enquête pour violations des droits de l’Homme

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Face au chaos de la Centrafrique, l'ONU envisage des sanctions

    En savoir plus

  • SITUATION HUMANITAIRE

    "Dans certaines régions de Centrafrique, il n’y a plus de médecins"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)