Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Plus d'une quarantaine de morts dans plusieurs attaques en Irak

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/08/2013

Au moins 48 personnes sont mortes dimanche en Irak dans plusieurs attaques qui ont frappé Bagdad et d'autres villes, majoritairement sunnites, dans le nord du pays. Les violences ont atteint cette année des niveaux jamais vus depuis cinq ans.

Quarante-huit personnes sont mortes dimanche en Irak où les violences ont atteint cette année des niveaux jamais vus depuis cinq ans, selon des sources médicales et militaires.

Les attaques ont frappé la région de Bagdad et des villes du nord du pays, en particulier la ville mixte de Baqouba.

A Bagdad et dans sa proche banlieue, deux voitures piégées et une bombe placée en bord de route ont explosé entre 16H00 et 17H30 locales (13H00 et 14H00 GMT) tuant neuf personnes et en blessant 22 autres, ont affirmé des responsables.

Ce types d'attaques, aux heures de pointe de la fin d'après-midi ou en soirée, sont de plus en plus fréquentes à Bagdad, dans tout type de quartier.

Deux autres bombes ont par ailleurs tué neuf personnes, toujours à Bagdad.

Les provinces de Ninive, Salaheddine et Diyala, au nord de la capitale ont également été touchées par des attentats, selon des sources policières et médicales.

Les plus meurtriers se sont déroulée à Baqouba, chef lieu de Diyala, où 17 personnes ont été tuées et 47 blessées par une série d'attentats à la bombe.

Une voiture piégée dans un marché à la périphérie ouest de la ville a tué onze personnes et une autre visant un mariage chiite a fait cinq morts. Une bombe au domicile d'une famille de déplacés récemment retournés dans leur foyer a tué un enfant et blessé neuf autres membres de la famille.

A Salaheddine, une voiture piégée a explosé près de Balad, faisant cinq morts --dont un juge chevronné qui était apparemment la cible de l'attentat et trois infirmières -- et 21 blessés, ont rapporté la police et un médecin.

Dans la province de Ninive, des hommes armés ont ouvert le feu sur un fourgon transportant des soldats de Bagdad à Mossoul, tuant cinq d'entre eux, selon un lieutenant de l'armée et un médecin.

Toujours à Ninive, trois attaques distinctes ont tué un soldat et deux civils, dont un membre de la communauté Shabak, selon la police.

Les Shabak, qui sont souvent la cible d'attaques, vivent majoritairement à la frontière avec la Turquie. Ils ont leur propre langue et une religion qui associe islam chiite et croyances locales.

Les violences qui ensanglantent l'Irak sont les plus meurtrières depuis 2008, avec plus de 3.600 personnes tuées depuis début 2013, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources médicales et de sécurité.

Mais le Premier ministre, Nouri al-Maliki, a promis de continuer la campagne des forces de sécurité pour arrêter les responsables de ces violences, expliquant que des dizaines d'activistes avaient récemment été tués et des centaines d'autres arrêtés.

Selon des experts et des diplomates, la montée des violences trouve racine dans le ressentiment de la minorité sunnite, qui se sent discriminée par le gouvernement dominé par la communauté chiite, ce qui facilite le recrutement des groupes d'insurgés.

AFP

Première publication : 25/08/2013

  • SYRIE

    Les autorités kurdes irakiennes menacent d’intervenir en Syrie contre Al-Qaïda

    En savoir plus

  • IRAK

    Chasse aux 500 détenus libérés par al-Qaïda à Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    Attaques meurtrières contre des prisons irakiennes, dont celle d'Abou Ghraib

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)