Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Amériques

Incendie : fermeture partielle du parc national de Yosemite en Californie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/08/2013

Le parc national de Yosemite, en Californie, a été partiellement fermé en raison du vaste incendie, surnommé "Rim Fire", qui a ravagé 54 000 hectares de terrain depuis près d'une semaine.

Une armée de pompiers tente de maîtriser un énorme incendie qui ravage le parc national de Yosemite, en Californie, aux États-Unis. Dimanche 25 août, alors que 4 850 hectares avaient été dévastés dans le parc national, les autorités ont ordonné l'évacuation et la fermeture d'une partie du site, notamment le terrain de White Wolf ("Loup blanc"), situé dans l’est du parc.

"Les flammes ne présentent pas de risque notable, mais les effets des fumées sont si importants que nous évacuons ces zones", a déclaré Tom Medema, un porte-parole du parc. Une fermeture totale de Yosemite n'est à ce jour pas prévue.

San Francisco menacé

L'incendie s'est en outre rapproché à trois kilomètres du lac-réservoir de Hetch Hetchy qui fournit de l'eau courante à 2,6 millions d'habitants de la région de San Francisco et répond à 85% des besoins en eau de cette deuxième ville de Californie, située à 320 km des flammes. Le feu a déjà endommagé des infrastructures qui alimentent la ville en électricité. Le fonctionnement de plusieurs lignes a dû être interrompu.

L’état d’urgence a été décrété à San Francisco par le gouverneur de l'État de Californie, Jerry Brown, dans la nuit de vendredi à samedi. Les autorités ont ordonné l'évacuation des petites villes de Tuolumne et Ponderosa Hills. Elles ont également fermé une importante autoroute traversant toute la région.

Le gigantesque brasier, surnommé "Rim Fire", a démarré le 17 août pour une raison indéterminée dans la Stanislaus National Forest du comté de Tuolumne, à l'ouest du parc naturel de Yosemite, l'une des principales attractions touristiques de Californie, et le feu a parcouru depuis quelque 54 000 hectares.

Les images satellite montraient d'immenses colonnes de fumée blanche se dirigeant largement vers l'État voisin du Nevada. "Le Rim Fire continue de s'étendre fortement en raison de combustibles extrêmement secs et de terrains inaccessibles", soulignait Inciweb, site officiel d'informations sur les incendies.

Avec dépêches

Première publication : 26/08/2013

  • ÉTATS-UNIS

    En Californie, le parc de Yosemite menacé par un incendie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)