Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

Afrique

Concours d'entrée à l'Université du Liberia : 100% d'échec

© www.universityliberia.org

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/08/2013

Tous les candidats souhaitant entrer à l’Université du Liberia ont dû ravaler leur fierté : aucun d’entre eux n'a été admis à l'issue de l'examen d'entrée. La direction a finalement assoupli ses critères de sélection.

Sur 25 000 candidats à vouloir entrer en première année à l’Université du Liberia, aucun n’a réussi l’examen d’entrée. Cette décision, une première dans cette université d'Etat la plus importante du pays, est tombée le 21 août dernier, et passe mal auprès de la population étudiante.

La ministre de l’Éducation, Etmonia David-Tarpeh, s’est érigée contre cette situation inédite qui "suscite des doutes" et a exigé de voir les résultats par elle-même. "Je sais que l'école présente beaucoup de faiblesses, mais qu'un groupe de personnes se présente à un examen et qu'aucun ne réussisse, ça s'apparente à un massacre", a-t-elle déclaré sur la BBC lundi 26 août.

Un porte-parole de l’Université du Liberia a, de son côté, déclaré sur la chaîne internationale britannique qu’il n’y aurait pas de rattrapage pour les examens, et que les étudiants manquaient cruellement d’enthousiasme vis-à-vis de l’apprentissage. "En anglais, les candidats maîtrisaient à peine les mécanismes du langage", déplore Momodu Getaweh.

Il s’avère, d’après le site allafrica.com, que l’université avait décidé, pour cette année 2013/2014, de durcir considérablement les critères d’admission. Il fallait en effet obtenir plus de 50% en mathématiques et 70% en anglais pour réussir l’examen. Ces seuils étaient fixés à 33% pour les mathématiques et à 49% pour l’anglais l’année précédente, quand 7500 étudiants avaient intégré l’université.

Toutefois, la situation a été assouplie par la direction de l’université, d’après le site allafrica.com : quelque 1626 candidats seront finalement admis, après que les critères d’entrée ont été abaissés à 40% de réussite en maths et 50% en anglais. Ces étudiants devront toutefois suivre des cours de remise à niveau.

"Le gouvernement doit agir, a plaidé Momodu Getaweh, porte-parole de l’université, sur la BBC. La guerre civile est finie depuis une décennie, il faut maintenant laisser tout cela derrière nous et devenir réaliste." 

Première publication : 27/08/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)