Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Ouganda porte plainte après la mort de 4 policiers, Kinshasa reconnaît une "erreur déplorable"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France: bras de fer autour des raffineries

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Patricia Essong, la nouvelle sensation soul

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : une ONG chrétienne ramène des réfugiés syriens en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron sans tabou"

En savoir plus

Economie

La ministre Fleur Pellerin veut ouvrir une école pour former de futurs patrons

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/08/2013

Fleur Pellerin, ministre française déléguée aux PME et à l'Innovation, propose la création d'une école de l'entrepreneuriat qui faciliterait la création d'entreprises aux personnes plus vulnérables sur le marché de l'emploi.

Est-ce qu’en ouvrant une école de l’entrepreneuriat, on fermera des agences Pôle emploi ? Fleur Pellerin, la ministre française déléguée aux PME, veut y croire. Dans une interview accordée mardi 27 août au "Figaro", la membre du gouvernement a évoqué son projet de création d'une école de l'entrepreneuriat. Une structure qui permettrait aux "publics mis à l'écart", comme les jeunes, les seniors ou les habitants de quartiers populaires de "se lancer eux aussi dans cette aventure".

"Il faudra penser cette école de manière souple : elle pourrait prendre la forme d'une plate-forme largement dématérialisée, ouverte à tous les profils - y compris ceux qui n'ont

pas fait d'études - et à tous les âges", a expliqué la ministre.

L’école des chefs d’entreprise en herbe serait ouverte à tous et dispenserait des cours très variés. Droit à la compatibilité, techniques pour créer son site internet ou forme juridique de sa société, des enseignements très concrets pour répondre aux besoins des futurs patrons. La formation pourrait prendre la forme d'un partenariat public-privé.

La ministre des PME de l'Innovation et de l'Économie numérique devait se rendre ce mardi après-midi dans les locaux de l'entreprise Talentia Software pour présenter un plan de promotion de l'entreprenariat féminin. L'occasion d'en dire un peu plus sur cette proposition ministérielle.

Avec dépêches
 

Première publication : 27/08/2013

  • FRANCE

    Les auto-entrepreneurs font exploser le nombre de créations d'entreprises

    En savoir plus

  • FRANCE

    Auto-entrepreneurs : les "Poussins" se rebiffent

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fleur Pellerin va tenter de mettre un terme à la croisade anti-pub de Free

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)