Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Economie

La ministre Fleur Pellerin veut ouvrir une école pour former de futurs patrons

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/08/2013

Fleur Pellerin, ministre française déléguée aux PME et à l'Innovation, propose la création d'une école de l'entrepreneuriat qui faciliterait la création d'entreprises aux personnes plus vulnérables sur le marché de l'emploi.

Est-ce qu’en ouvrant une école de l’entrepreneuriat, on fermera des agences Pôle emploi ? Fleur Pellerin, la ministre française déléguée aux PME, veut y croire. Dans une interview accordée mardi 27 août au "Figaro", la membre du gouvernement a évoqué son projet de création d'une école de l'entrepreneuriat. Une structure qui permettrait aux "publics mis à l'écart", comme les jeunes, les seniors ou les habitants de quartiers populaires de "se lancer eux aussi dans cette aventure".

"Il faudra penser cette école de manière souple : elle pourrait prendre la forme d'une plate-forme largement dématérialisée, ouverte à tous les profils - y compris ceux qui n'ont

pas fait d'études - et à tous les âges", a expliqué la ministre.

L’école des chefs d’entreprise en herbe serait ouverte à tous et dispenserait des cours très variés. Droit à la compatibilité, techniques pour créer son site internet ou forme juridique de sa société, des enseignements très concrets pour répondre aux besoins des futurs patrons. La formation pourrait prendre la forme d'un partenariat public-privé.

La ministre des PME de l'Innovation et de l'Économie numérique devait se rendre ce mardi après-midi dans les locaux de l'entreprise Talentia Software pour présenter un plan de promotion de l'entreprenariat féminin. L'occasion d'en dire un peu plus sur cette proposition ministérielle.

Avec dépêches
 

Première publication : 27/08/2013

  • FRANCE

    Les auto-entrepreneurs font exploser le nombre de créations d'entreprises

    En savoir plus

  • FRANCE

    Auto-entrepreneurs : les "Poussins" se rebiffent

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fleur Pellerin va tenter de mettre un terme à la croisade anti-pub de Free

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)