Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Amériques

Le baiser d’un footballeur brésilien enflamme les homophobes

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/08/2013

Une photo postée par le joueur de football brésilien, Emerson Sheik, embrassant un de ses amis, a provoqué une vague d'indignation parmi les fans du club où le milieu de terrain évolue. Une réaction qui en dit long sur l'homophobie au Brésil.

C’est un baiser entre deux hommes qui en dit long sur l’homophobie ambiante dans le milieu footballistique au Brésil. Sur son compte Instagram, Emerson Sheik, milieu de terrain des Corinthians, un des clubs phares du pays, a récemment posté une photo de lui embrassant un de ses amis.

Instagram. Compte @10Emerson10

Conscient que son geste n’allait pas passer inaperçu sur la Toile, le joueur avait écrit en légende de la "scandaleuse" publication : "Il faut être très courageux, pour célébrer l'amitié sans avoir peur de ce que les gens plein de préjugés vont dire. Il faut être très libre pour célébrer une victoire comme ça, sans arrière-pensée, avec un ami qui te soutient tout le temps."

Le contact entre les deux hommes n’a donc pas laissé indifférent. Pire, il a suscité une vague de haine à l’égard d’Emerson Sheik. Selon le réseau d’internautes The Global Voice, un groupe de supporters, appartenant au groupe officiel Camisa 12, a organisé une manifestation au centre d'entraînement des Corinthians, pour exiger des "excuses" et l'annulation du contrat du joueur. Le groupe brandissait des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : "Pas de pédés ici (sic)" et "Ici, y a que des hommes".

Les messages de soutien à Emerson Sheik sont nombreux sur la Toile
"Dans cette famille, tout le monde soutient les Corinthians, mais personne n'est intolérant"

Le joueur, contraint de présenter ses excuses, a dénoncé l’homophobie sur les terrains au Brésil. "Le milieu du football est très machiste. Je suis désolé que des personnes se soient senties offensées. [Sur cette photo, vous pouvez voir] Emerson en tant que personne, pas Emerson en tant que footballeur. J’ai énormément d’affection pour Isaac [l'autre homme sur la photo, ndlr], qui est un ami très proche", a-t-il déclaré avant d’ajouter comme garantie morale : "Il est marié, sa femme est enceinte de neuf mois."

Emerson Sheik qui dit avoir beaucoup de respect pour ses fans plaide l’innocence de son geste. "Pour moi, c’est tellement naturel que je ne voulais même pas en parler", a-t-il déclaré. D’un autre côté, le joueur a reçu un grand nombre de messages de soutien.

Selon Le Monde, l'homophobie se fait de plus en plus virulente au Brésil. En 2012, les meurtres d'homosexuels et de transsexuels ont augmenté de 26 % par rapport à 2011, avec 336 victimes. Soit une toutes les vingt-six heures.
 

Première publication : 27/08/2013

  • RUSSIE

    En images : les célébrités dénoncent la loi antigay en Russie

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Mondiaux de Moscou: le baiser des athlètes n'était pas un acte militant

    En savoir plus

  • NOUVELLE-ZÉLANDE

    Premiers mariages homosexuels célébrés en Nouvelle-Zélande

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)